Neurosciences : J-F Picard, le trait d’union entre la France et Israël
Rechercher

Neurosciences : J-F Picard, le trait d’union entre la France et Israël

L’Association franco-israélienne pour la Recherche en Neurosciences qu'il a fondée est active depuis 2003, une année de succès pour le boycott universitaire d'Israël en France

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure et Agrégé de Physique, Jean-Claude Picard est Docteur ès Science Physiques de l’Université de Paris.

En 2003, lorsque les conseils d’administration de plusieurs universités parisiennes et celle de Grenoble envisagent de voter un blocus des relations avec leurs homologues israéliens, il décide de créer l’Association franco-israélienne pour la Recherche en Neurosciences (AFIRNe).

« Cette association permet au public français de voir des équipes de scientifiques israéliens travailler, ce qui les change de l’image d’Israël véhiculée dans la presse habituellement, » expliquait-il en 2014.

Il met en avant la culture de la pluridisciplinarité en vigueur en Israël, où des neurologues, des psychiatres et des philosophes peuvent se retrouver autour d’un projet pour travailler ensemble. « En France, c’est une démarche plus récente, » selon Picard.

Depuis 2003, il ne cesse de multiplier les collaborations entre établissements français et israéliens.

Ainsi l’AFIRNe qui est partenaire de l’université Hébraïque de Jérusalem, a organisé son 11e colloque scientifique sur le cerveau et la nutrition dimanche 18 novembre à l’Hôpital Necker.

A cette occasion Jean-Claude Picard explique dans Actuj le but de cette démarche :

« Si j’organise en France depuis dix ans ces colloques scientifiques, c’est pour montrer à quel point la science israélienne est au sommet de la recherche sur le cerveau. Nous allons effleurer les sujets car c’est un colloque de vulgarisation scientifique ouvert au public, mais tous les sujets y seront : l’odorat, le goût, les addictions à la nourriture, etc. La nutrition est devenue un sujet de préoccupation et d’inquiétude. On sait désormais qu’elle a des effets sur le fonctionnement et le vieillissement du cerveau ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...