Rechercher

New Jersey : Un homme de 27 ans inculpé pour des crimes antisémites

Dion Marsh risque la prison à vie pour avoir poignardé et écrasé des Juifs orthodoxes à Lakewood il y a 2 semaines ; il a dit aux enquêteurs que les Juifs "sont les vrais démons"

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Dion Marsh, le suspect d'une série d'attaques antisémites présumées dans le New Jersey, dans une photo publiée par la police de Lakewood, le 8 avril 2022. (Crédit : Autorisation/Service de police du canton de Lakewood)
Dion Marsh, le suspect d'une série d'attaques antisémites présumées dans le New Jersey, dans une photo publiée par la police de Lakewood, le 8 avril 2022. (Crédit : Autorisation/Service de police du canton de Lakewood)

Le ministère américain de la Justice a mis en examen mercredi pour crimes de haine un homme du New Jersey accusé d’avoir attaqué des Juifs au cours d’une série de crimes violents, au début du mois.

Dion Marsh, 27 ans, a été inculpé pour quatre crimes de haine dans le cadre d’une « série d’agressions violentes contre des membres de la communauté juive orthodoxe », a déclaré le bureau du procureur américain du district du New Jersey dans un communiqué.

Marsh a été accusé d’avoir volontairement causé des blessures corporelles à quatre victimes et d’avoir tenté d’en tuer trois autres avec des armes, « tout cela parce qu’ils étaient Juifs », a indiqué un communiqué.

Il est également accusé d’avoir volé une voiture.

Les trois chefs de mise en examen pourtant sur des crimes de haine – qui incluent une tentative de meurtre – sont passibles d’une peine maximale d’emprisonnement à perpétuité. Le quatrième chef d’inculpation, avec une accusation de voies de fait, est passible d’une peine maximale de 10 ans, et le vol de voiture peut être sanctionné d’une peine maximale de 15 ans de réclusion.

Tous ces chefs de mise en examen sont passibles d’une amende maximale de 250 000 $.

Le 8 avril, le suspect avait renversé deux personnes avec le véhicule qu’il conduisait et avait attaqué une troisième au couteau à Lakewood.

Ce déchaînement de violences avait commencé à 13h18 dans la ville de Lakewood, lorsque Marsh avait forcé un homme juif à sortir de sa voiture, l’agressant et le blessant, avant de prendre la fuite à bord du véhicule.

À 18h06 le même jour, un vendredi, Marsh avait percuté un autre Juif orthodoxe qui était au volant de sa voiture. En tentant de le tuer, il lui avait causé plusieurs fractures, ont indiqué les procureurs.

À 18h55, à bord du véhicule volé, Marsh avait renversé un autre Juif orthodoxe ; il était ensuite sorti du véhicule et avait poignardé sa victime à la poitrine avec un couteau, ont expliqué les procureurs.

À 20h23, pendant le Shabbat, Marsh avait percuté un autre Juif orthodoxe dans le canton voisin de Jackson, tentant de le tuer et lui causant plusieurs fractures et blessures internes.

Les forces de l’ordre avaient arrêté Marsh à son domicile cette nuit-là à minuit.

Marsh est encore en garde à vue dans une prison fédérale et aucune date d’audience n’est encore prévue.

La Anti Defamation League (ADL) a déclaré que Marsh avait tenu des propos antisémites après son arrestation.

Le procureur du comté d’Ocean, Bradley D. Billhimer, a déclaré que « les accusations d’antisémitisme se basaient sur des déclarations faites aux enquêteurs après son arrestation ».

NJ Advance Media, un site d’information local, a déclaré que Marsh avait qualifié les Juifs de « vrais diables » après son arrestation, citant des documents fournis par la police.

Carla Hill, directrice associée du Centre sur l’extrémisme au sein de l’ADL, a déclaré que les chercheurs du centre s’étaient penchés sur les comptes de Marsh, sur les réseaux sociaux, pour rechercher des indices.

« Nous n’avons trouvé aucun message antisémite. Nous avons même écouté sa musique pour voir s’il avait des paroles antisémites mais n’en avons pas trouvé », a dit Hill.

La rupture récente de Marsh a peut-être été le déclencheur des événements, a-t-elle ajouté.

« Nous avons déjà vu cela se produire dans le milieu de l’extrémisme – où un individu va vivre une sorte de crise personnelle et se déchaîner ensuite, un déchaînement idéologique », a-t-elle poursuivi.

Selon un rapport du procureur-général de l’État par intérim, qui a été publié la semaine passée, les crimes de haine ont atteint un niveau record dans le New Jersey l’an dernier. Les crimes antisémites ou ciblant des personnes de couleur ont été les plus nombreux, confirmant la tendance amorcée ces dernières années.

Selon le même rapport, 347 crimes anti-juifs ont été signalés en 2021, soit 17 % de la totalité des crimes de haine.

Forte d’une importante population juive orthodoxe, Lakewood est la cinquième plus grande ville du New Jersey. Située au sud de l’État, la ville est une destination pour les Juifs orthodoxes de New York à la recherche d’un coût de la vie moins élevé. Elle accueille plusieurs grandes yeshivot, qui attirent des étudiants du monde entier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...