New York : la majorité des crimes haineux signalés visent les Juifs
Rechercher

New York : la majorité des crimes haineux signalés visent les Juifs

L'Anti-Defamation League a estimé que ces chiffres pour 2018 et début 2019 publiés jeudi sont "profondément perturbants"

Des croix gammées dessinées à la craie dans une école primaire du Queens, à New York, le 22 février 2019. (Crédit : YouTube)
Des croix gammées dessinées à la craie dans une école primaire du Queens, à New York, le 22 février 2019. (Crédit : YouTube)

Plus de la moitié des crimes de haine survenus à New York en 2018 et en 2019 jusqu’à présent ont visé des Juifs, ont fait savoir les autorités jeudi.

D’après les chiffres du département de police de la ville, 82 des 145 incidents de haine – soit près de 57 % – signalés entre janvier et avril 2019 étaient des crimes antijuifs.

En 2018, 353 actes racistes ont été rapportés au total, contre 325 en 2017. La police new-yorkaise a procédé à 149 arrestations. Près de 53 % de ces crimes – soit 186 – concernaient les Juifs, soit plus que les 151 de 2017.

Les chiffres de la police renvoie aux plaintes et arrestations, et pas aux condamnations.

Ce sont trois quartiers comptant une vaste population hassidique, tous situés à Brooklyn, qui ont signalé le plus de crimes de ce genre en 2018 : neuf à Crown Heights et sept à Williamsburg comme à Borough Park.

Deux Juifs orthodoxes passent à côté de véhicules de sécurité de la patrouille « Crown Heights Shmira Patrol » dans le quartier de Crown Heights, le 27 février 2019 à New York. (Crédit : Angela Weiss / AFP)

Soixante-neuf – 37 % – des actes antijuifs signalés en 2018 ont donné lieu à une arrestation.

« Les données rendues publiques par la police de New York sont profondément perturbantes et doivent servir à tous de rappel important que nous devons continuer à être vigilants face à la haine », a déclaré Evan Bernstein, le directeur pour la région de New York-New Jersey de l’Anti-Defamation League.

« En ce Yom HaShoah, il demeure indispensable que les New-yorkais continuent de condamner ces actes haineux et antisémites. Personne ne devrait avoir à vire dans la peur d’être attaqué, harcelé ou visé en raison de sa foi. La haine n’a pas sa place à New York. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...