New-York: Le drapeau confédéré accroché à l’extérieur du musée de la Shoah
Rechercher

New-York: Le drapeau confédéré accroché à l’extérieur du musée de la Shoah

Le directeur du musée a lié l'incident à la prise d'assaut du Capitole, évoquant le "symbole" du "suprématisme blanc" ; il a ajouté que "la haine est arrivée à notre porte"

Photo d'illustration : Des portraits de survivants de la Shoah sont exposés au Musée de l'héritage juif alors qu'un ancien wagon allemand, comme ceux utilisés pour transporter des Juifs vers Auschwitz et d'autres camps de la mort, est présenté devant le musée, à New York, le 31 mars 2019. (AP Photo/Richard Drew)
Photo d'illustration : Des portraits de survivants de la Shoah sont exposés au Musée de l'héritage juif alors qu'un ancien wagon allemand, comme ceux utilisés pour transporter des Juifs vers Auschwitz et d'autres camps de la mort, est présenté devant le musée, à New York, le 31 mars 2019. (AP Photo/Richard Drew)

JTA — Un drapeau confédéré a été découvert accroché au musée du patrimoine juif – Mémorial vivant de la Shoah à New York City, dans la matinée de vendredi.

Cet incident est survenu moins de quarante-huit heures après l’introduction du même drapeau dans le Capitole américain par l’un des partisans pro-Trump qui avait pris d’assaut cette institution au cœur de la démocratie américaine, mercredi.

Ce musée, situé à Manhattan, a averti la police de New York de la présence du drapeau, a déclaré le président et directeur-général du musée, Jack Kliger, vendredi. Il a ajouté que le drapeau montrait que « la haine est dorénavant arrivée à notre porte ».

« C’est une attaque atroce contre notre communauté et contre notre institution et le système qui est chargé de faire respecter la loi dans notre pays devra y apporter une réponse rapide, ferme et forte », a-t-il dit.

A LIRE – Émeutes au Capitole américain : Le guide des symboles de la haine

« Le drapeau confédéré est un symbole puissant de la suprématie blanche, comme l’ont confirmé les événements survenus cette semaine au Capitole, » a-t-il poursuivi.

Des partisans du président américain Donald Trump lors d’une manifestation dans la rotonde du Capitole, le 6 janvier 2021. (Crédit : Saul Loeb/AFP via Getty Images via JTA)

La police de New York n’a pas confirmé si elle considérait que cet incident devait entrer dans la catégorie des crimes racistes. Elle a toutefois confié à la JTA qu’une enquête avait été ouverte en qualifiant l’acte « d’odieux ».

Des partisans du président américain Donald Trump lors d’une manifestation dans la rotonde du Capitole, le 6 janvier 2021. (Crédit : Saul Loeb/AFP via Getty Images via JTA)

Le musée du Patrimoine juif avait joué un rôle central dans les efforts livrés par l’Etat de New York pour combattre l’antisémitisme l’an dernier. Le gouverneur Andrew Cuomo avait alors proposé que les élèves des écoles publiques de New York City aient l’obligation de visiter un musée consacré à la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...