Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

New York : Les finalistes du National Book Awards demandent un cessez-le-feu à Gaza

Un sponsor juif s'est retiré de l'événement à la suite de la déclaration signée par 20 des 25 finalistes des prestigieux prix littéraires

La romancière Aaliyah Bilal lit une déclaration appelant à un cessez-le-feu à Gaza lors de la cérémonie des National Book Awards à New York, le 15 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran : X ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
La romancière Aaliyah Bilal lit une déclaration appelant à un cessez-le-feu à Gaza lors de la cérémonie des National Book Awards à New York, le 15 novembre 2023. (Crédit : Capture d'écran : X ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

JTA – Vingt des 25 finalistes du National Book Awards américain se sont unis mercredi soir à New York pour appeler à un cessez-le-feu dans la guerre d’Israël contre le Hamas à Gaza, ce qui a incité l’un des sponsors juifs de la cérémonie à se retirer.

Zibby Owens, propriétaire de Zibby Books, a annoncé mardi qu’elle ne coparrainerait plus le prestigieux prix parce que la fondation qui le décerne n’avait pu lui garantir qu’elle réagirait si la terminologie utilisée dans la déclaration prévue « pouvait être utilisé à des fins d’intimidation sur la base d’opinions religieuses ». Un autre sponsor, Book of the Month, a déclaré au New York Times qu’il continuerait à soutenir les prix mais qu’il n’assisterait pas à la cérémonie en raison de la déclaration prévue.

La déclaration de 58 mots, lue par la romancière Aaliyah Bilal, exprime explicitement son opposition à l’antisémitisme et appelle à la fin de la guerre d’Israël à Gaza, lancée en réponse à l’attaque dévastatrice du Hamas, le groupe terroriste qui contrôle le territoire côtier, le 7 octobre, qui a fait près de 1 200 morts et au moins 240 captifs.

« Au nom des finalistes, nous nous opposons à la poursuite des bombardements sur Gaza et appelons à un cessez-le-feu humanitaire pour répondre aux besoins humanitaires urgents des civils palestiniens, en particulier des enfants », a déclaré Bilal, dont le livre Temple Folk, qui a été sélectionné, traite des musulmans noirs américains.

« Nous nous opposons de la même manière à l’antisémitisme, à la haine des Palestiniens et à l’islamophobie, et nous reconnaissons la dignité humaine de toutes les parties, bien conscients que de nouvelles effusions de sang ne contribueront en rien à l’instauration d’une paix durable dans la région », a-t-elle ajouté.

On ignore lesquels des 25 finalistes n’ont pas signé la déclaration. Une douzaine de finalistes ont rejoint Bilal sur scène. La déclaration a suscité un « tonnerre d’applaudissements », selon un article du Literary Hub. Au-dessus d’une vidéo de la déclaration, Literary Hub a écrit : « Merci pour vos paroles de paix ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.