Rechercher

New York : Une femme recherchée pour avoir menacé de mort des enfants juifs

La femme a notamment lancé "Hitler aurait dû tous vous tuer" et a craché sur l'un des enfants

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Une femme qui aurait craché sur des enfants juifs à New York, vue sur les images des caméras de sécurité du 14 janvier 2022. (Capture d'écran/NYPD)
Une femme qui aurait craché sur des enfants juifs à New York, vue sur les images des caméras de sécurité du 14 janvier 2022. (Capture d'écran/NYPD)

Mercredi, la police de New York a déclaré rechercher une femme qui, le 14 janvier, s’est approchée de trois enfants juifs, a fait des commentaires antisémites et leur a craché dessus devant une synagogue de Brooklyn.

« Hitler aurait dû tous vous tuer. Je vous tuerai et je saurai où vous vivez », a-t-elle dit, selon le père des enfants.

Selon la police de New York, la suspecte est une femme blanche d’une vingtaine d’années. Elle est recherchée pour harcèlement aggravé.

Une vidéo publiée par la police la montre s’approcher des enfants sur un trottoir devant une synagogue du quartier de Marine Park. Elle les confronte brièvement, puis retourne dans la direction d’où elle venait.

Les trois enfants, âgés de 2, 7 et 8 ans, étaient des frères et sœurs. La femme a craché au visage du garçon de 8 ans.

Le père des enfants, Aryeh Fried, a déclaré à CBS New York « espérer qu’elle comprenne la gravité de ce qu’elle a fait ».

« Faire cela à n’importe qui est évidemment problématique, mais qu’un adulte le fasse à un enfant est tout simplement au-delà de la folie », a-t-il ajouté.

Selon lui, la femme a crié après les enfants alors qu’elle passait devant eux, le garçon de 8 ans a répondu qu’il protégerait sa petite sœur, ce qui l’a poussée à se retourner vers eux et à les accoster.

Les habitants du quartier ont placardé des affiches dans le voisinage avec la photo de la femme pour qu’elle puisse être retrouvée.

Selon les statistiques officielles, les Juifs sont davantage victimes de crimes haineux à New York que les autres communautés, et cela ne fait que croître.

La plupart des attaques sont des agressions physiques contre des New-Yorkais juifs identifiables et des actes de vandalisme contre des institutions juives.

La police de New York a dénombré 536 crimes de haine contre des Juifs depuis 2019 sur un total de 1 210 incidents, de loin le décompte le plus élevé de toutes les communautés.

Aux États-Unis, les Juifs sont les principales victimes de crimes haineux à motivation religieuse, selon les chiffres publiés par le FBI.

Au cours de la semaine écoulée, les dirigeants juifs ont exhorté les autorités à redoubler d’efforts pour lutter contre l’antisémitisme, après qu’un homme armé a pris d’assaut une synagogue du Texas et pris en otage les fidèles et un rabbin pendant une dizaine d’heures samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...