Israël en guerre - Jour 202

Rechercher
Interview

« Next » d’Avi Jorisch présente 13 innovateurs de pointe face aux défis du monde

Le dernier livre de l'auteur est consacré aux pays et aux entrepreneurs qui vont trouver des solutions aux problèmes de l'humanité dans les 30 années à venir

La fondatrice et PDG d'Innovation: Africa, Sivan Yaari, installe des panneaux solaires dans le village de Karamoja, en Ouganda. (Crédit : Autorisation/Sivan Yaari)
La fondatrice et PDG d'Innovation: Africa, Sivan Yaari, installe des panneaux solaires dans le village de Karamoja, en Ouganda. (Crédit : Autorisation/Sivan Yaari)

Avi Jorisch, entrepreneur et auteur de six livres, dont « Thou Shalt Innovate : How Israeli Ingenuity Repairs the World » [Tu innoveras : comment l’ingéniosité israélienne répare le monde], est un optimiste. Sa vision du futur de l’humanité est si contagieuse qu’il parvient à faire naître une lueur d’espoir malgré les crises qui se succèdent : Le COVID, la guerre entre la Russie et l’Ukraine, l’inflation et le ralentissement économique à l’échelle mondiale, ainsi qu’une réforme judiciaire en Israël qui menace la seule démocratie du Moyen-Orient.

La clé de l’optimisme de M. Jorisch réside dans sa capacité à avoir une vision à long terme et à ses rencontres avec les entrepreneurs et leurs technologies, à travers les 150 entretiens étalés sur trois années pour la rédaction de son nouveau livre intitulé « Next: A Brief History of the Future » [À venir : Une brève histoire de l’avenir]. Ce livre, qui a été publié au début de l’année, présente 13 « innovations qui changent la donne » et qui ont un impact considérable sur l’histoire de l’humanité.

« Quand on considère les choses sur le long terme, on s’aperçoit que nous vivons actuellement le meilleur moment que l’humanité ait jamais connu », a affirmé Jorisch lors d’une récente interview sur Zoom accordée au Times of Israel. Coiffé d’un bonnet et se frottant les bras pour se réchauffer, il nous parlait de Washington, où il vit avec sa famille. Jorisch a la double nationalité américaine et israélienne et il possède une maison en Israël.

Pour étayer son optimisme, Jorisch a cité le net recul de la pauvreté dans le monde, qui est passée de 38 % en 1990 à 8,4 % en 2019, la baisse de la mortalité infantile, l’augmentation des taux d’alphabétisation dans le monde et ce qu’il a qualifié de progrès « exponentiels » dans le domaine de la technologie.

« De nombreux scientifiques prédisent que d’ici 2030, de nombreux cancers auxquels nous sommes confrontés seront guéris, et nous voyons deja se profiler des traitements pour les principales maladies neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer, le syndrome de la Tourette et les tremblements essentiels », a déclaré M. Jorisch.

D’ici là, une grande partie de l’énergie sera alternative, il y aura beaucoup plus de véhicules électriques, un être humain sera à plein temps sur la lune et d’autres commenceront à voyager vers Mars, a-t-il déclaré. Les ordinateurs traiteront également les données plus rapidement que le cerveau humain, ce qui permettra « des réflexions que nous n’avons jamais eues auparavant, parce que nous étions limités par la vitesse », a déclaré M. Jorisch.

Avi Jorisch, auteur du livre « Next: A Brief History of the Future » et « Though Shalt Innovate, How Israeli Ingenuity Repairs the World » (Crédit : Autorisation)

Jorisch dit avoir été ému par les centaines de milliers de citoyens israéliens qui descendent dans la rue depuis 24 semaines d’affilée pour protester contre le projet de refonte du système judiciaire qui menace la démocratie de la nation.

« Comment ne pas repartir inspiré par un mouvement de 500 000 personnes qui défilent dans les rues en disant : ‘Nous sommes des patriotes et nous aimons notre pays. Nous sommes ici pour défendre les valeurs démocratiques libérales et nous allons faire entendre notre voix’. Quelle que soit votre position politique, c’est un moment extraordinairement exaltant », a déclaré M. Jorisch.

« Lorsque nous y repenserons, dans quelques années, nous y verrons la preuve d’une société résiliente : nos concitoyens qui se sont levés et qui ont dit que ce qui se passait ne nous convenait pas. Nous allons faire entendre notre voix de manière pacifique, sans incendie, sans pillage, sans violence ».

Alors que pour son livre « Thou Shalt Innovate », Jorisch s’etait penché sur 15 technologies conçues par des Israéliens qui ont déjà eu un impact collectif sur la vie de milliards de personnes, Jorisch nous confie qu’avec « Next », son objectif est de se projeter dans les 30 années à venir pour déterminer les grandes tendances qui impacterons le monde et les défis auxquels l’humanité entière se verra confrontée.

Il a identifié des individus, des entreprises, des projets et des pays du monde entier qui jouent déjà un rôle important dans la résolution de ces problèmes imminents, afin de « nous donner un aperçu de ce à quoi ressemble l’avenir », a-t-il déclaré.

Les innovations présentées dans le livre portent sur 13 domaines critiques définis par les Nations unies comme des objectifs clés du développement durable : l’espace, l’apprentissage, le logement, l’environnement, l’hygiène, la médecine, la résistance aux catastrophes, l’énergie, la prospérité, l’alimentation, l’eau, la gouvernance et la sécurité.

Pour chacun de ces domaines, Jorisch dit avoir cherché « une personne, une entreprise ou un pays hors du commun qui contribue à la résolution partielle du problème et qui, à terme, influencera le futur de l’humanité ».

Parmi les initiatives mentionnées dans « Next », on peut citer la Khan Academy, fondée par Salman Khan, une plateforme d’apprentissage en ligne gratuite proposant des cours dans différentes langues. La Khan Academy permet à plus d’un milliard de personnes dans le monde d’accéder à une éducation de qualité et en plus, gratuitement.

Le fondateur de la Khan Academy, Salman Khan, s’exprime lors d’une conférence Ted en 2011. (Crédit : Autorisation)

Il y a aussi l’ONG Innovation : Africa, fondée par l’entrepreneur sociale israélienne Sivan Yaari, qui fournit des ‘packages’ de panneaux solaires, réfrigérateur, une pompe à eau et un ordinateur pour créer des infrastructures autosuffisantes donnant accès à l’eau potable, à l’éducation, à la réfrigération, aux médicaments et à la sécurité alimentaire en Afrique.

Dans le domaine de l’espace, Jorisch explique comment l’impression 3D dans l’espace contribuera à révolutionner les voyages, les télécommunications et d’autres secteurs d’activité sur Terre. Dans les chapitres consacrés à la gouvernance et à l’environnement, « Next » explique comment l’Estonie et les Pays-Bas ouvrent respectivement la voie à une société entièrement numérique en fournissant des centaines de services dans le nuage et en maîtrisant la montée des océans. Le Japon a contribué à la résilience aux catastrophes en utilisant des tubes en papier recyclé qui peuvent résister aux catastrophes naturelles, tandis que l’édition de gènes CRISPR est prête à transformer la médecine, en permettant la manipulation des gènes des plantes et des animaux, avec le potentiel de modifier des espèces entières, avec des conséquences merveilleuses, mais aussi peut-être horribles.

« Next : A short history of the Future » est écrit par Avi Jorisch, basé à Washington, et publié par Gefen Publishing House Ltd

« J’ai pris en compte les différents défis auxquels nous sommes confrontés et j’ai essayé d’identifier une entreprise, une société ou un pays qui, selon moi, jouait un rôle prépondérant dans la résolution de ces défis », a-t-il déclaré. « J’ai vite réalisé qu’il existait un très grand nombre d’entreprises qui remplissait cette condition. J’ai choisi celles qui me semblaient avoir une histoire extraordinaire à raconter et par lesquelles j’étais inspiré ».

Chacune de ses interviews a eu à convaincre le ‘jury’, composé de ses trois fils âgés de 12, 10 et 7 ans et demi, lors de leur dîner, durant lesquels il évaluait l’impact que chaque histoire avait sur ses fils.

« Mon optimisme vient de toutes les interviews que j’ai réalisées pour ‘Next’ et pour ‘Thou Shalt Innovate' », confie Jorisch. « Il est impossible de ne pas sortir optimiste de ces échanges, du temps passé avec ces quelques 300 personnes que j’ai interviewées à travers le monde, pour ces deux livres, et qui influencent le cours de l’humanité ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.