Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Nir Barkat demande à la directrice de l’Autorité de la concurrence de démissionner

Le ministre de l'Économie affirme que la "faiblesse" de l'agence dirigée par Michal Cohen est la raison principale de la hausse des prix des denrées alimentaires

Michal Cohen, directrice-générale de l'Autorité israélienne de la Concurrence, s'exprimant lors d'une réunion de la commission des Affaires économiques de la Knesset, à Jérusalem, le 16 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Michal Cohen, directrice-générale de l'Autorité israélienne de la Concurrence, s'exprimant lors d'une réunion de la commission des Affaires économiques de la Knesset, à Jérusalem, le 16 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Économie Nir Barkat a demandé lundi à la directrice de l’Autorité israélienne de la Concurrence (AIC) de démissionner, accusant l’agence de « souffrir d’une grave sous-performance » sous sa direction.

Selon le bureau de Barkat, il a convoqué Michal Cohen et lui a demandé de démissionner après avoir « examiné » sa conduite au cours des cinq derniers mois. L’AIC est placée sous l’égide du ministère de l’Économie, mais elle dispose d’une indépendance opérationnelle et n’est pas subordonnée au ministre.

« Le fait que les entreprises alimentaires, les monopoles et de nombreux marchés centralisés aient perdu toute retenue en matière d’augmentation des prix découle avant tout de la faiblesse de l’autorité en tant que facteur de restriction », indique le communiqué.

Barkat a affirmé que, sous la direction de Cohen, l’AIC n’avait pas adopté « une politique active et décisive pour traiter les questions essentielles » relevant de sa compétence, « principalement l’accroissement de la concurrence », sans toutefois donner plus de détails.

Il a déclaré qu’il savait, en entrant en fonction, que l’agence de Cohen était un « maillon faible », mais qu’il lui avait donné « une véritable et réelle opportunité » de travailler ensemble. Depuis lors, cependant, un « profond manque de confiance » s’est développé, a-t-il déclaré, l’accusant de « refuser » d’adopter ses politiques.

Cohen n’a pas encore fait de commentaire.

Le ministre de l’Économie Nir Barkat arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet au Bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 7 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Cette décision fait suite à plusieurs augmentations de prix par les fabricants de produits alimentaires au cours des dernières semaines, ainsi que pour les produits laitiers et le pain réglementés par le gouvernement, ce qui a suscité des critiques de la part de la coalition réunissant la droite, l’extrême droite et les ultra-orthodoxes du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui avait promis pendant la campagne électorale de lutter contre l’augmentation des denrées alimentaires.

L’augmentation des prix a contribué à la persistance de l’inflation, ce qui a conduit la Banque centrale d’Israël à déclarer lundi, avant même l’annonce de Barkat, qu’elle augmentait pour la dixième fois d’affilée les coûts d’emprunt de 25 points de base supplémentaires, portant ainsi le taux d’intérêt à 4,75 %.

La poursuite des hausses de taux, ainsi que les avertissements du gouverneur de la Banque d’Israël, Amir Yaron, concernant la réforme du système judiciaire, ont suscité des critiques de la part de certains membres de la coalition, notamment des membres du Likud. Plus tôt dans la journée de lundi, le député Yisrael Eichler (Yahadout HaTorah), avait déclaré que Yaron devrait démissionner, car l’augmentation des taux d’intérêt n’avait pas permis de réguler l’inflation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.