Noble Energy dénonce la décision sur l’accord gazier
Rechercher

Noble Energy dénonce la décision sur l’accord gazier

La compagnie estime qu'il en revient au gouvernement israélien de restaurer un « climat d'investissement stable »

Le champ de gaz naturel de Tamar, au large d'Ashkelon. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Le champ de gaz naturel de Tamar, au large d'Ashkelon. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Noble Energy a déploré dimanche soir une décision rendue par la Haute Cour de justice d’Israël plus tôt dans la journée de mettre des freins sur l’accord gazier controversé que Noble avait signé avec le gouvernement israélien.

La décision, a mis en garde Noble, pose un « risque » pour le développement futur du plus grand champ gazier du pays.

« La décision de la Cour, tout en reconnaissant que le développement du gaz naturel en temps opportun est une question stratégique pour l’intérêt national d’Israël, est décevante et représente un autre risque pour le timing de Leviathan » a déclaré le PDG David Stover dans un communiqué publié sur le site de Noble Energy.

« Le développement d’un projet de cette ampleur, où d’importants investissements sont à réaliser sur plusieurs années, exige qu’Israël créé un climat d’investissement stable », a-t-il continué, insistant sur le fait que sa compagnie défendra « vigoureusement » défendre les droits liés à ses actifs et tout en protégeant les intérêts de ses actionnaires.

« Il appartient maintenant au gouvernement d’Israël de fournir une solution qui satisfait au moins les termes de l’accord-cadre, et de le faire rapidement », a ajouté Stover.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...