Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Nouvelle condamnation pour la Nobel de la paix en prison, l’Iranienne Narges Mohammadi

La jeune femme, incarcérée depuis 2021 à Téhéran, a été condamnée à une nouvelle peine de prison de 15 mois pour "propagande" contre la République islamique

La militante iranienne Narges Mohammadi, sur une photo non datée et non localisée, distribuée par la "Fondation Narges Mohammadi" le 2 octobre 2023. (Crédit : Fondation Narges Mohammadi/AFP)
La militante iranienne Narges Mohammadi, sur une photo non datée et non localisée, distribuée par la "Fondation Narges Mohammadi" le 2 octobre 2023. (Crédit : Fondation Narges Mohammadi/AFP)

La Nobel de la Paix Narges Mohammadi, incarcérée depuis 2021 à Téhéran, a été condamnée à une nouvelle peine de prison de 15 mois pour « propagande » contre la République islamique, a annoncé sa famille dans un communiqué publié sur Instagram.

Mme Mohammadi a été condamnée en outre à deux ans d’interdiction de séjourner à Téhéran, deux ans d’interdiction de sortie du territoire et deux ans d’interdiction de téléphone portable – après sa libération, totalement imprévisible à ce stade -, précise la famille.

Il s’agit de la cinquième condamnation, dont trois sont liées à ses activités en prison, de la militante des droits humains de 51 ans, depuis sa dernière arrestation en mars 2021. Au total, elle a été condamnée à 12 ans et trois mois d’incarcération et 154 coups de fouet, ajoute le texte sur Instagram.

Mme Mohammadi avait refusé de comparaître à son procès le 19 décembre, déniant toute légitimité à la cour révolutionnaire qui l’a jugée.

« Le jugement ressemble à un communiqué politique contre Narges Mohammadi, l’accusant d’encourager les opinions contre le régime islamique pour semer le chaos. Elle est accusée d’agir pour le compte des ennemis du pays », indique le texte de la famille.

Narges Mohammadi, récipiendaire du Nobel de la paix « pour son combat contre l’oppression des femmes en Iran et sa lutte pour la promotion des droits humains et la liberté pour tous », a été maintes fois condamnée et emprisonnée depuis 25 ans pour son engagement contre le voile obligatoire pour les femmes et la peine de mort.

Elle est l’un des principaux visages du soulèvement « Femme, Vie, Liberté » en Iran.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.