OlehStay, un site entièrement israélien pour concurrencer Airbnb
Rechercher

OlehStay, un site entièrement israélien pour concurrencer Airbnb

"Nous sommes en mission pour être le Airbnb alternatif en Israël et éventuellement dans le monde entier," ont déclaré les deux fondateurs

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Noam Beltran (g) et Joseph Sokol (Crédit : autorisation)
Noam Beltran (g) et Joseph Sokol (Crédit : autorisation)

L’annonce par Airbnb le mois dernier qu’elle n’accepterait plus d’inscriptions provenant des implantations israéliennes de Cisjordanie a incité deux hommes originaires des Etats-Unis à mettre en place un service alternatif : OlehStay, accepte « toute inscription, partout en Israël ».

Le site Web, créé par Noam Beltran, actuellement étudiant à la Yeshiva University de New York, et Joseph Sokol, immigrant en Israël, est un site israélien de location de maison qui a été mis en ligne lundi, 10 jours seulement après la décision d’Airbnb.

« Notre site Web a été créé spécifiquement en réponse à la compagnie américaine », a déclaré M. Sokol dans une interview par courriel au Times of Israel. « Nous sommes en mission pour être le Airbnb alternatif en Israël et éventuellement dans le monde entier. »

La société américaine Airbnb, basée aux Etats-Unis, a déclaré le mois dernier dans une déclaration publiée sur son site Internet qu’après un réexamen de sa politique, l’entreprise a « conclu que nous devrions retirer les inscriptions dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée qui sont au cœur du conflit entre Israéliens et Palestiniens ».

La décision d’Airbnb a suscité la colère des politiciens israéliens et américains ainsi que des groupes juifs américains, avec des accusations d’antisémitisme portées contre la société de locations d’appartements pour avoir prétendument isolé Israël.

A LIRE / Airbnb : Les résidents d’implantations déplorent une perte de liens et de revenus

« Les Juifs de ces régions comptent sur Airbnb pour leurs revenus. Cela pourrait être extrêmement préjudiciable sur le plan financier », a déclaré Sokol.

L’indignation causée par ce qui a été considéré comme le « parti pris singulier » d’Airbnb envers les locataires juifs de Cisjordanie « a déclenché un tollé auprès des clients du service dans le monde entier », a déclaré M. Sokol, qui « cherchent maintenant un service alternatif ».

« Nous avançons aussi vite que possible et nous sommes extrêmement touchés par l’enthousiasme suscité par ce projet de développement », a ajouté M. Sokol.

Le site comporte déjà une douzaine de propriétés sur sa liste « avec de nouvelles offres ajoutées toutes les quelques heures », a dit Sokol. Parmi les inscriptions, il y en a deux dans le Gush Etzion, dont une « caravane rustique », ainsi que d’autres à Tel Aviv et à Jérusalem.

Cinquante personnes se sont inscrites pour louer ou héberger, a dit Sokol, « ce qui, d’après mon expérience, est très impressionnant si l’on considère la jeunesse de notre entreprise. Nous n’avons communiqué au sujet du site que sur le groupe Facebook « Secret Jerusalem ».

N’importe qui peut louer, dit-il, mais la tendance actuelle indique des utilisateurs plutôt juifs. « Nous ne savons pas si cette tendance va se poursuivre. »

Sokol, un « techie » autodidacte, est également le PDG et fondateur du site Web OlehPay, qu’il a créé avec l’argent de sa bar mitzva, avec pour but rendre le transfert d’argent entre les États-Unis et Israël moins cher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...