Rechercher

ONU : Erdan avertira les Palestiniens contre toute action anti-israéliennes à la CIJ

L’ambassadeur israélien à l’ONU va contester la majorité automatique soutenant les Palestiniens et avertir qu'un soutien à l'initiative risque d’anéantir toute possibilité de paix

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU Gilad Erdan fait une déclaration à la presse avant la réunion d’urgence du Conseil de sécurité pour évoquer les combats à Gaza, le 8 août 2022. (Crédit : Mission israélienne auprès de l’ONU)
L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU Gilad Erdan fait une déclaration à la presse avant la réunion d’urgence du Conseil de sécurité pour évoquer les combats à Gaza, le 8 août 2022. (Crédit : Mission israélienne auprès de l’ONU)

L’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Gilad Erdan, va avertir jeudi les États membres de l’ONU que les actions unilatérales prises par les Palestiniens seront réprimées par des actions unilatérales israéliennes, selon son bureau.

La Commission des Nations unies sur les politiques spéciales et la décolonisation va se réunir une fois de plus pour examiner la possibilité de demander à la Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye de déterminer dans quelle mesure la présence d’Israël en Cisjordanie et à Gaza est devenue une annexion de facto.

La discussion, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne de l’Autorité palestinienne (AP) visant à faire pression sur Israël par le biais d’institutions internationales, a fait suite aux témoignages de mercredi dénonçant les politiques israéliennes à l’égard des Palestiniens.

Si la mesure est adoptée par un vote vendredi – comme on peut s’y attendre – elle passera ensuite à l’Assemblée générale pour un vote en décembre.

La commission d’enquête en cours du Conseil des droits de l’homme des Nations unies a également demandé à la CIJ de se prononcer sur la question de savoir si « l’occupation » par Israël de la Cisjordanie et d’autres territoires contestés est devenue permanente, devenant ainsi un crime de guerre.

Dans ses remarques au forum – également connu sous le nom de Quatrième Commission – Erdan contestera la « majorité automatique » qui soutient les initiatives palestiniennes à l’ONU, a indiqué son bureau.

Il indiquera également que tout soutien à l’initiative sonnera le glas des futures possibilités de paix.

« Israël ne cédera jamais à un acteur externe qui tente de lui imposer la haine et l’extrémisme palestiniens et met en danger l’avenir d’Israël », a déclaré le cabinet d’Erdan.

Son discours est prévu jeudi à 18h30, heure israélienne, soit 11h30 à New York.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...