Otto Warmbier accompagnera Pence aux JO en Corée du Sud
Rechercher

Otto Warmbier accompagnera Pence aux JO en Corée du Sud

Le voyage du vice-président s’inscrit dans la campagne américaine destinée à exercer une pression sur la Corée du Nord pour contrer les ambitions nucléaires du pays

WYOMING, OH - JUNE 15:  Fred Warmbier, father of Otto Warmbier, the 22-year-old college student who was released from a North Korean prison on Tuesday, holds a press conference while wearing the jacket his son wore when he gave a forced confession in North Korea June 15, 2017 in Wyoming, Ohio. Otto Warmbier spent 17 months in a North Korean prison after being sentenced to 15 years for allegedly attempting to steal a propaganda poster. Warmbier is currently in a coma at the University of Cincinnati  Medical Center. (Photo by Bill Pugliano/Getty Images)
WYOMING, OH - JUNE 15: Fred Warmbier, father of Otto Warmbier, the 22-year-old college student who was released from a North Korean prison on Tuesday, holds a press conference while wearing the jacket his son wore when he gave a forced confession in North Korea June 15, 2017 in Wyoming, Ohio. Otto Warmbier spent 17 months in a North Korean prison after being sentenced to 15 years for allegedly attempting to steal a propaganda poster. Warmbier is currently in a coma at the University of Cincinnati Medical Center. (Photo by Bill Pugliano/Getty Images)

Le père d’Otto Warmbier, l’étudiant de l’université de Virgine, qui a été emprisonné par la Corée du Nord et qui est décédé après avoir été renvoyé aux États-Unis dans un état comateux, participera aux cérémonies d’ouverture des Jeux Olympiques comme invité du vice-président américain Mike Pence.

Les Jeux Olympiques débuteront à P’yŏngch’ang, en Corée du Sud, le 9 février. Pence accompagnera la délégation américaine au Jeux Olympiques d’hiver 2018 au terme de son séjour de 5 jours au Japon et en Corée du Sud. Le Washington Post avait initialement indiqué que Fred Warmbier accompagnera le vice-président aux Jeux Olympiques.

Le voyage de Pence s’inscrit dans la campagne américaine destinée à exercer une pression sur la Corée du nord pour contrer les ambitions nucléaires du pays, selon le journal.

Otto Warmbier arrive au tribunal pour son procès à Pyongyang, en Corée du Nord, le 16 mars 2015 (Xinhua / Lu Rui via Getty Images / JTA)

Warmbier, 22 ans, né à Cincinnati, était en voyage d’étude en Corée du nord, au début de l’année 2016, quand il a été arrêté et condamné à 15 ans de travaux forcés pour le vol d’un poster de propagande.

Après le scandale international et plus d’un an de réclusion, la Corée du Nord a libéré Warmbier en juin, indiquant que son état de santé s’était détériorié après avoir contracté le botulisme. Les médecins de Warmbier ont fait remarquer qu’il avait subi de graves lésions cérébrales. Il est décédé le 19 juin 2017 à Cincinnati.

La famille avait caché la judéité de Warmbier pendant les négociations. Warmbier, dont la mère est juive, était actif sur le campus Hillel de l’université de Virginie, après avoir participé à un voyage Taglit, en 2014, en Israël.

Le vice-président Mike Pence durant une conférence de presse conjointe avec le président colombien Juan Manuel Santos à la maison d’hôtes présidentielle de Cartagena, en Comobie, le 13 août 2017 (Crédit : AFP/ STR)

Fred et Cindy Warmbier ont assisté la semaine dernière au discours sur l’État de l’Union du président américain Donald Trump, comme invité d’honneur du président et de la Première dame Melania Trump, où ils ont reçu une standing ovation pendant le discours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...