Israël en guerre - Jour 237

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Petru Boscov, 35 ans : Aide-soignant moldave devenu « un membre de la famille »

Assassiné en même temps que son employeur, Moshe Ridler, au kibboutz Holit, le 7 octobre 2023

Petru Boscov, aide-soignant moldave assassiné aux côtés de son employeur Moshe Ridler au kibboutz Holit le 7 octobre 2023. (Crédit : Facebook)
Petru Boscov, aide-soignant moldave assassiné aux côtés de son employeur Moshe Ridler au kibboutz Holit le 7 octobre 2023. (Crédit : Facebook)

Petru Boscov, 35 ans, aide-soignant moldave vivant en Israël, a été assassiné par des terroristes du Hamas dans le kibboutz Holit le 7 octobre.

Petru travaillait comme aide-soignant pour Moshe Ridler, 91 ans, survivant de la Shoah et arrière-grand-père. Ils ont tous deux été tués ce jour-là.

Il laisse dans le deuil son épouse, Aliona, et leurs trois filles, âgées de 9, 7 et 3 ans.

Un journaliste de Global News au Canada, en visite dans le kibboutz quelques semaines plus tard, a noté que « le passeport moldave et la carte d’entrée en Israël de Petru, datés du 9 septembre 2022, se trouvaient sur le comptoir de la cuisine, avec quelques shekels et une carte d’embarquement Aeroflot pour un vol de Chisnau à Tel Aviv ».

La fille de Moshe, Pnina Hendler, a déclaré que Petru, qui était capable de parler à Moshe dans sa langue maternelle – le roumain -, « est devenu un membre de la famille ».

Yoav Boukay, responsable de la communauté de Holit, a écrit sur Facebook que Moshe et Petru étaient son « baromètre » pour décider de la durée d’ouverture annuelle de la piscine du kibboutz.

« L’après-midi, je regardais par la fenêtre de la salle de réunion la rue qui mène à la piscine. Je voyais régulièrement Moshe Ridler, le plus ancien résident de Holit, accompagné de Petru Boscov, son dévoué soignant, revenir de la piscine », a écrit Boukay. « Je les connaissais bien pour les avoir vus se rendre chaque jour à la poste et au marché. Ils marchaient lentement, Moshe avec son déambulateur, et tous deux disaient bonjour à tout le monde. J’ai établi une règle : tant que Moshe utilisait la piscine, elle restait ouverte. »

Aliona, l’épouse de Petru, a expliqué à un site d’information moldave qu’elle n’avait appris le meurtre que deux jours plus tard.

Aliona a raconté que le couple rêvait d’acheter sa propre maison pour sa jeune famille, ce qui avait incité Petru à chercher un emploi mieux rémunéré à l’étranger : « Nous voulions leur assurer un meilleur avenir, acheter notre propre maison. Mais il est mort et je me suis dit qu’il fallait que je parte à l’étranger. Mais comment pourrais-je laisser mes filles ? »

Aliona a ajouté que sa mort était « très douloureuse, même si je ne peux pas croire que mon mari n’est plus là ».

« J’attends toujours qu’il m’appelle, qu’il rentre à la maison. C’est notre plus jeune fille qui me demande le plus souvent où il est. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.