Pompeo n’a pas fait tout ce périple pour parler annexion – responsable américain
Rechercher

Pompeo n’a pas fait tout ce périple pour parler annexion – responsable américain

L'un des sujets centraux de la visite-éclair du secrétaire d’État américain portait sur les craintes de Washington concernant les relations sino-israéliennes

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'exprime lors d'un point de presse le 8 avril 2020 dans la salle de presse Brady à la Maison Blanche, à Washington, DC. (Mandel Ngan/AFP)
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'exprime lors d'un point de presse le 8 avril 2020 dans la salle de presse Brady à la Maison Blanche, à Washington, DC. (Mandel Ngan/AFP)

Le secrétaire d’État américain n’a pas « traversé la moitié de la planète pour parler annexion », a commenté mercredi un haut responsable américain anonyme.

S’exprimant sous couvert d’anonymat lors d’un point-presse du département d’État, deux hauts responsables ont affirmé que la question « n’était pas numéro un dans le programme de Pompeo » et que le nouveau gouvernement « a diverses souches… cela va leur prendre du temps pour qu’ils se mettent d’accord sur ce qu’ils feront ».

Ils ont indiqué que les échanges avaient porté sur d’autres « priorités majeures », notamment la menace iranienne, qui est actuellement « sévère et s’aggrave sur certains fronts », sur la crise du coronavirus « et la façon dont nous pouvons coopérer sur les choses que nous faisons ensemble, sur le plan régional ».

Un autre sujet central portait sur les craintes de Washington concernant les relations commerciales sino-israéliennes. « Le secrétaire d’État n’a aucun problème avec ceux qui ont des relations avec la Chine, mais… le Covid a, d’une certaine manière, mis en lumière les dangers des relations avec les États qui ne sont pas transparents, qui n’ont pas de pratiques commerciales équitables ».

Les responsables ont souligné que les investissements stratégiques de la Chine dans le monde entier étaient préoccupants. « Il n’existe pas de compagnie privée indépendante en Chine », ont-ils rappelé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...