Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Poutine qualifie le président Zelensky de « honte pour le peuple juif »

"Nous avons tout à fait le droit de considérer que l'objectif de dénazification de l'Ukraine est l'un des objectifs clés", a ajouté le président russe

Le président russe Vladimir Poutine, à droite, et le président ukrainien Volodymyr Zelensky arrivent pour une séance de travail au Palais de l'Elysée, le 9 décembre 2019 à Paris. (Crédit : Ian Langsdon/Pool via AP)
Le président russe Vladimir Poutine, à droite, et le président ukrainien Volodymyr Zelensky arrivent pour une séance de travail au Palais de l'Elysée, le 9 décembre 2019 à Paris. (Crédit : Ian Langsdon/Pool via AP)

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié vendredi son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, qui est juif, de « honte pour le peuple juif », accusant encore une fois l’Ukraine d’être aux mains de néo-nazis pour y justifier son opération armée.

« J’ai beaucoup d’amis juifs depuis l’enfance. Et ils disent que Zelensky n’est pas juif, mais une honte pour le peuple juif. Ce n’est pas une blague », a-t-il dit lors d’un forum économique à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), auquel l’AFP n’a pas pu assister faute d’avoir été accréditée, mais qui a été retransmis en direct à la télévision russe.

Poutine a une fois encore accusé le président ukrainien de « couvrir ces salauds de néo-nazis » et de traiter en héros des collaborateurs des nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

« Pourquoi on ne nous écoute pas ? », a-t-il demandé. « Nous sommes obligés de lutter contre ça », a-t-il martelé.

« Nous avons tout à fait le droit de considérer que l’objectif de dénazification de l’Ukraine est l’un des objectifs clés », a-t-il ajouté.

Déclaration « lamentable »

Poutine a justifié son assaut contre l’Ukraine le 24 février 2022 en revendiquant le devoir de « dénazifier » son voisin qu’il accuse d’un prétendu « génocide » des russophones d’Ukraine.

Le grand rabbin d’Ukraine a réagi à ces propos, se disant fier de Volodymyr Zelensky.

Moshe Reuven Azman, grand rabbin d’Ukraine, attendant des invités avant le Seder de Pessah dans une synagogue de Kiev, en Ukraine, le 15 avril 2022. (Crédit : Evgeniy Maloletka/AP)

« Et je ne suis pas le seul. Je pense que le monde entier est fier de lui », a dit le rabbin Moshe Reuven Azman, cité par l’agence ukrainienne Unian.

« Il n’a pas fui, et il fait tout pour aider le peuple ukrainien », a-t-il ajouté.

Il a également déclaré qu’il n’y avait pas de forces néonazies en Ukraine comme l’affirme le Kremlin.

« Il y a des gens honnêtes en Ukraine, qui défendent leur patrie », a-t-il dit selon l’agence.

Dans une déclaration sur Twitter, l’American Jewish Committee (AJC) a qualifié la « tentative de Poutine de dénigrer l’origine juive du président Zelensky » de réaction « désespérée et lamentable ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.