Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Premier prix pour le système de cyber-défense et trois autres projets classifiés

Gallant a déclaré que les projets classifiés envoient un "message clair à nos adversaires" ; ces outils ont été mis au point pour faire face aux cyber-attaquants "les plus avancés"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le président Isaac Herzog décernant le Prix de la Défense d'Israël à un officier de la marine, aux côtés du chef de l'armée israélienne Herzi Halevi, à droite, et du ministre de la Défense Yoav Gallant, au centre, le 13 juin 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)
Le président Isaac Herzog décernant le Prix de la Défense d'Israël à un officier de la marine, aux côtés du chef de l'armée israélienne Herzi Halevi, à droite, et du ministre de la Défense Yoav Gallant, au centre, le 13 juin 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)

Le président Isaac Herzog et le ministre de la Défense Yoav Gallant ont décerné mardi le Prix de la Défense d’Israël, l’une des plus hautes distinctions décernées par l’État, à quatre équipes pour un  travail top secret accompli au cours de l’année écoulée.

Les lauréats, annoncés le mois dernier, comprennent une équipe de l’armée à l’origine d’un système de cyber-sécurité « révolutionnaire » visant à donner à Israël « une liberté d’action dans l’espace numérique », ainsi que trois autres projets entièrement classifiés secret-défense menés par diverses organisations de sécurité, selon le ministère de la Défense.

La cérémonie s’est déroulée à la résidence présidentielle à Jérusalem, en présence du chef d’état-major, le lieutenant-général Herzi Halevi, du chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, Ronen Bar, du chef de l’agence de renseignement du Mossad, David Barnea, et du directeur-général du ministère de la Défense, le général de division (réserviste) Eyal Zamir.

« Officiers, soldats et concitoyens, les femmes et les hommes de notre estimée institution de défense, vos contributions inestimables à la force nationale d’Israël sont vraiment remarquables. Grâce à vos accomplissements, inventions, développements et réalisations exceptionnelles, la sécurité de notre nation bien-aimée est préservée, garantissant notre capacité à nous défendre de manière indépendante », a déclaré Herzog.

Gallant a déclaré que les projets classifiés « envoient un message clair à nos adversaires : nous sommes toujours prêts à faire face à n’importe quelle menace ».

Le prix, qui porte le nom du commandant de la milice pré-État de la Haganah Eliyahu Golomb, est remis chaque année à des personnalités ou à des projets ayant apporté une contribution significative à la sécurité du pays.

Le président Isaac Herzog, à droite, en compagnie du chef du Mossad David Barnea, à gauche, devant les membres de diverses organisations de sécurité récompensés par le Prix de la Défense d’Israël, à la résidence présidentielle, à Jérusalem, le 13 juin 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)

Le développement du système de cybersécurité a été mené par la division « Spectre » du Directorat de la Logistique et des Technologies de l’armée israélienne, qui est chargée de la défense du spectre électromagnétique, c’est-à-dire des ondes radio. Le développement et le déploiement du système ont également impliqué l’armée de l’air, le renseignement militaire et la marine.

« La dimension cyber est en effervescence, même lorsque le silence règne dans les dimensions physiques. Les États, les armées, les organisations criminelles et les groupes terroristes s’affrontent en permanence. La cybersécurité est un domaine fascinant et d’une grande complexité ; le défenseur doit bloquer toutes les brèches, tandis que l’attaquant n’a besoin que d’une seule faille pour réussir », a déclaré le lieutenant-colonel « Aleph », officier supérieur de la division Spectre, qui ne peut être identifié que par la première lettre de son prénom en hébreu pour des raisons de sécurité.

« Cependant, lorsque vous comprenez les lois de la dimension, il est possible de transformer l’avantage de l’attaquant en désavantage. Dans le cadre de ce projet, nous avons pu créer des concepts et des outils pour faire face aux attaquants les plus avancés, grâce à des travaux de recherche et de développement qui ont duré des années et qui nous ont permis de réaliser des percées mondiales dans ce domaine », a déclaré l’officier après avoir reçu le prix.

Le ministère de la Défense a déclaré que ce système « unique » faisait « un usage révolutionnaire des technologies les plus avancées au monde afin de garantir la sécurité et la liberté d’action de Tsahal dans l’espace numérique, face à des cyber-menaces avancées et en développement ».

Illustration : Un soldat de l’armée israélienne du Corps C4I tapant sur un clavier d’ordinateur. (Crédit : Armée israélienne)

Les trois autres projets récompensés cette année sont classifiés secret-défense.

Au moins deux organisations de sécurité sont impliquées dans ces projets.

L’un d’eux est le fruit d’une collaboration entre l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et l’unité 8200 des services de renseignement de Tsahal.

Le ministère a déclaré que l’objectif du projet était « le développement et la mise en œuvre d’un système technologique unique qui offre une supériorité en matière de renseignement et de sécurité dans de nombreux secteurs ».

« Le système est révolutionnaire et il contribue de manière significative aux efforts de la communauté du renseignement face aux défis sécuritaires », a ajouté le ministère.

Un autre projet a été mené conjointement par l’agence de renseignement du Mossad et l’unité 8200, apportant une « contribution stratégique significative et unique à la sécurité du pays tout en incarnant l’innovation technologique et le courage opérationnel révolutionnaire et extraordinaire », a déclaré le ministère.

Le dernier projet implique le Directorat des Renseignements militaires, l’armée de l’air, la marine, Israel Aerospace Industries et l’entreprise de défense Rafael.

Le ministère a déclaré que le quatrième projet était « une solution technologique extraordinaire qui a conduit à une percée dans notre capacité opérationnelle… contribuant directement au maintien de l’avantage qualitatif de Tsahal et à la sécurité de l’État d’Israël ».

« Le projet combine un certain nombre de développements technologiques innovants et uniques rendus possibles par la vision, la détermination et la créativité de tous les partenaires du projet », a ajouté le ministère.

Illustration : Les soldats de l’unité des Renseignements de Tsahal lors d’une cérémonie sur la base de Glilot, près de Tel Aviv, le 28 mars 2022. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« Le Directorat des Renseignements militaires est partout sur le terrain et atteint une supériorité unique en matière de renseignement avec tous les moyens à sa disposition, grâce aux personnes qui consacrent leur vie à ce travail difficile », a déclaré un officier supérieur du Directorat des Renseignements militaires de Tsahal, qui ne peut être nommé pour des raisons de sécurité.

Parmi les lauréats de l’année dernière figuraient les satellites espions Ofek d’Israël. Les autres lauréats relevaient également du secret-défense. Parmi les gagnants de 2019 figuraient les agents du Mossad qui avaient dirigé l’opération qui avait consisté à voler des archives nucléaires en Iran, l’année précédente.

Le Prix est remis chaque année par le président depuis 1958. Bien que le prix soit parfois décerné pour l’ensemble d’une carrière, les lauréats sont généralement responsables de la création d’une nouvelle technologie ou d’une opération spécifique.

Au fil des ans, la récompense a été décernée à la fois à des personnes, comme Uzi Gal qui l’avait reçue en 1958 pour la création de la mitraillette Uzi, et à des équipes entières, comme le groupe responsable du développement du système anti-missile TROPHY qui protège les chars et les véhicules blindés de transport de troupes israéliens, qui avait remporté la distinction en 2014.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.