Qatar : la destruction du tunnel d’attaque à Gaza par Israël viole les droits des Palestiniens
Rechercher

Qatar : la destruction du tunnel d’attaque à Gaza par Israël viole les droits des Palestiniens

L'état du Golfe a dénoncé la démolition du passage souterrain qui avait été creusé dans l'objectif d'enlever des soldats israéliens

Des terroristes palestiniens du mouvement du Jihad islamique lors des funérailles de camarades tués dans une opération israélienne de destruction d'un tunnel d'attaque qui partait de Gaza jusqu'en Israël, durant leurs funérailles au camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de Gaza, le 31 octobre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / MAHMUD HAMS)
Des terroristes palestiniens du mouvement du Jihad islamique lors des funérailles de camarades tués dans une opération israélienne de destruction d'un tunnel d'attaque qui partait de Gaza jusqu'en Israël, durant leurs funérailles au camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de Gaza, le 31 octobre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / MAHMUD HAMS)

Le ministère des Affaires étrangères qatari a déclaré mercredi que la destruction par l’armée israélienne d’un tunnel partant de la bande de Gaza et pénétrant sur le territoire israélien au début de la semaine était un crime à l’encontre des droits des Palestiniens qui portait préjudice à leurs droits légitimes.

Cinq terroristes du Jihad islamique palestinien – dont deux commandants – et deux terroristes de l’aile militaire du Hamas ont été tués en résultat de la destruction, par une bombe, du tunnel.

Un haut-responsable du Jihad islamique palestinien, Khaled al-Batsh, a indiqué mardi que le tunnel d’attaque qui avait été démoli par l’armée israélienne vingt-quatre heures auparavant avait été construit par son groupe pour faciliter l’enlèvement de soldats israéliens.

« L’Etat du Qatar exprime sa forte condamnation du bombardement effectué par Israël à Gaza lors duquel un certain nombre de Palestiniens sont morts et d’autres ont été blessés », a fait savoir le ministère des Affaires étrangères qatari dans un communiqué.

Le ministère a ajouté que l’explosion du tunnel est « une continuation des crimes contre l’Humanité commis à l’encontre des Palestiniens et une tentative désespérée d’obstruer leurs efforts visant à revendiquer leurs droits légitimes ».

Cela fait longtemps que le Qatar soutient le Hamas et ce pays du Golfe a également financé une grande partie de la reconstruction de la bande de Gaza après que le groupe terroriste a combattu une guerre de 50 jours contre Israël en 2014.

Le Qatar a répété son « plein soutien au droit à l’auto-détermination des Palestiniens et à la restauration de tous leurs droits légitimes, avec, en premier lieu, l’établissement d’un état souverain et indépendant sur les frontières du 4 juin 1967 avec Jérusalem comme capitale ».

L’armée israélienne a indiqué que le tunnel a été découvert sur le territoire israélien, à proximité avec la bande de Gaza, et qu’il aurait été creusé après 2014. Il s’étendait de la ville de Khan Younis, dans la bande de Gaza, jusqu’aux abords du kibboutz Kissufim, à quelques douzaines de mètres au-delà de la frontière.

S’exprimant lors des funérailles des terroristes du Jihad islamique palestinien qui ont été tués lors de la frappe israélienne, Batsch a expliqué mardi que « l’objectif du tunnel était de kidnapper des soldats afin de libérer des détenus [des prisons israéliennes].

Le leader du Jihad islamique a ajouté que son groupe creuserait un autre tunnel pour enlever des soldats à marchander contre des prisonniers incarcérés en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...