Qui est le frère de Jared Kushner, et son entreprise à 2,7 mds $ pourrait-elle faire faillite sous Trump ?
Rechercher

Qui est le frère de Jared Kushner, et son entreprise à 2,7 mds $ pourrait-elle faire faillite sous Trump ?

Joshua Kushner possède une entreprise qui fournit un accès aux soins via Obamacare, que le président a juré d’abroger

Karlie Kloss et Joshua Kushner à New York, le 26 avril 2016. (Crédit : Alo Ceballos/GC Images)
Karlie Kloss et Joshua Kushner à New York, le 26 avril 2016. (Crédit : Alo Ceballos/GC Images)

JTA – Ceux qui connaissent Joshua Kushner, le petit frère de Jared Kushner, pourraient ne pas être surpris qu’il se soit récemment rendu à la Marche des Femmes sur Washington .

Le jeune homme de 31 ans a donné près de 100 000 dollars aux candidats démocrates ces dernières années, et Esquire a annoncé en août qu’il ne pensait pas voter pour Donald Trump.

Josh Kushner a déclaré aux autres manifestants qu’il n’était là que pour « observer » la manifestation historique, même si chacun de vos mouvements peut être examiné et interprété quand votre grand frère se trouve être conseiller, et peut-être même le conseiller du président.

Il n’existe aucun signe de fracture entre les deux frères Kushner, mais cela pourrait bientôt changer. Josh, qui a presque cinq ans de moins que Jared et a comme lui été inscrit dans des écoles orthodoxes, est le propriétaire fondateur d’Oscar Health, une entreprise valant 2,7 milliards de dollars, qui fournit des actes de soins via l’Affordable Care Act, la vaste législation de l’administration Obama que le Congrès républicain cherche le plus à démanteler.

En étant l’un des conseillers les plus proches de Trump, Jared pourrait se trouver dans la position unique d’influencer le destin de la loi, connue sous le nom d’Obamacare, et, en conséquence, du destin de la plus grande entreprise de Josh.

Mais même au-delà du débat sur l’accès aux soins, les voies des frères Kushner divergent depuis un certain temps.

Qui est Joshua Kushner ?

Josh Kushner est généralement décrit par beaucoup de qualités s’appliquant également à son frère : intelligent, dur au travail, précoce. Mais alors que Jared, 36 ans, est passé de magnat de l’immobilier et habitué des tabloïds au devant de la scène politique en tant que conseiller de son beau-père, avec toute l’attention et les ragots que cela apporte, Josh a réussi à rester presque totalement dans l’ombre, malgré ses entreprises et sa relation avec le top modèle Karlie Kloss.

Alors que Jared a continué à faire croître la lucrative entreprise familiale immobilière, fondée par leur grand-père, un survivant de l’Holocauste, Josh est entré dans le monde des technologies.

En troisième année d’études à Harvard, Josh a lancé Vostu, une entreprise qui produisait des jeux vidéo pour des réseaux sociaux comme Facebook. Après son diplôme, il a fondé Unithrive, qui aidait les étudiants de Harvard à obtenir des prêts des riches anciens de l’université. Quand ces entreprises ont fait faillite, il a commencé à investir dans des sociétés de technologies prometteuses.

En 2010, alors à l’école de commerce de Harvard, Josh a formé Thrive Capital, un fonds d’investissement technologique qui est devenu l’un des plus importants du genre. Thrive, qui gère à présent environ 1,5 milliard de dollars, a investi dans des entreprises tendances comme Instagram, Spotify, Jet.com, Slack et Warby Parker. Josh a cofondé Oscar Health en 2013.

Comme une grande partie de sa famille, Josh est un partisan discret du parti démocrate. Le New York Times a noté qu’il avait commencé à donner de l’argent aux candidats démocrates pendant la campagne présidentielle de 2000, où il avait soutenu Bill Bradley, puis Al Gore. Il n’a cependant pas fait de donations publiques depuis 2014, bien avant que Trump ne commence sa campagne. Kloss a pour sa part rendu public son soutien à Hillary Clinton.

Au lendemain de la Marche des Femmes, Josh a été photographié avec son frère à la Maison Blanche. Le Times a annoncé qu’il n’était pas intéressé par la politique.

Pourquoi les choses pourraient devenir bizarres

Quand Josh s’est foulé la cheville en 2012, il a été frustré de ne pas pouvoir accéder aux dossiers décrivant son histoire. Il a donc fait ce que beaucoup rêvent de faire : fonder une start-up visant à faciliter l’accès au système de santé américain.

Josh a fondé avec Mario Schlosser en 2013, Oscar Health, surnommé « l’assurance santé des hipsters » en raison de ses publicités colorées et de son appel à la jeune génération. (L’entreprise porte le nom de l’arrière-grand-père des Kushner.)

La société permet à ses clients d’accéder à des consultations vidéo avec des médecins et utilise une application pour aider les patients à communiquer plus facilement leur état de santé aux médecins. Elle a réussi à bénéficier d’un marché assez important pour intriguer les investisseurs et lever des centaines de millions de dollars, mais a eu du mal à être bénéficiaire et à étendre ses services au-delà de New York.

A présent, la clientèle principale d’Oscar, des individus cherchant une assurance qui ne dépende ni de leur employeur, ni du gouvernement, est en danger. Si le Congrès annule l’Affordable Care Act, personne ne saura ce qu’il adviendra de ces assurances individuelles. Sans surprise, les cadres dirigeants d’Oscar refusent de discuter de ce que fera l’entreprise si la loi est abrogée.

Jared Kushner, conseiller du président américain Donald Trump, pendant une réunion avec des dirigeants d'entreprises à la Maison Blanche, le 23 janvier 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Jared Kushner, conseiller du président américain Donald Trump, pendant une réunion avec des dirigeants d’entreprises à la Maison Blanche, le 23 janvier 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

Néanmoins, dans ce cas, Jared Kushner sera au cœur de l’administration soutenant l’abrogation. (Autre relation étrange : Peter Thiel, milliardaire de la Silicon Valley et fervent partisan de Trump, a investi dans Oscar.)

L’amour fraternel pourrait-il changer le cours de la politique sanitaire fédérale ? Des multiples articles affirment que les frères sont très proches.

« Jared et Josh ont une relation très spéciale, définie par un amour extraordinaire, de l’admiration et un respect mutuel », a récemment déclaré au Times Ivanka Trump, l’épouse de Jared.

Mais contrairement à Jared, qui a hérité et étendu l’entreprise familiale autrefois dirigée par son père et son grand-père, Josh a clairement cherché à se forger une autre voie.

Esquire avait annoncé que Josh avait l’habitude d’assister aux réunions hebdomadaires de Kushner Companies, même s’il n’était pas impliqué dans l’entreprise immobilière, mais il ne le fait plus régulièrement depuis des années. A son tour, Jared a cessé les visites fréquentes aux bureaux de Thrive Capital.

« Je pense qu’il y a eu une petite source de tensions avec les autres partenaires de Thrive qui ont eu l’impression que, vous savez, les allées et venues de Jared n’étaient pas très constructives », a déclaré une source à Esquire.

Alors, qui sait, la présence de Josh à la Marche des Femmes veut peut-être en dire plus que ce que nous croyons.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...