Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Rassemblement contre l’antisémitisme: Faure écrit aux partis politiques, sauf le RN

Le numéro un du parti socialiste avait appelé "toutes les forces politiques" à se mobiliser, mais avait créé la polémique en ne fermant pas la porte à une participation du RN

Olivier Faure, député français de la 11e circonscription de Seine-et-Marne, le 29 juillet 2012. (Crédit : CC BY-SA 2.0 , via Wikimedia Commons)
Olivier Faure, député français de la 11e circonscription de Seine-et-Marne, le 29 juillet 2012. (Crédit : CC BY-SA 2.0 , via Wikimedia Commons)

Le patron du PS Olivier Faure a invité, dans un courrier adressé à tous les partis politiques à l’exception du RN, à « prendre une initiative commune exprimant notre refus total de l’antisémitisme ».

« Nous pensons urgent de rappeler que l’antisémitisme n’est pas une opinion, mais un délit qui peut conduire au crime », écrit le Premier secrétaire du PS dans ce courrier, dont l’AFP a eu copie mardi.

Olivier Faure avait appelé dimanche « toutes les forces politiques » à un rassemblement contre l’antisémitisme, mais avait vite créé la polémique à gauche en ne fermant pas, au moins dans un premier temps, la porte à une participation du RN.

Il avait ensuite rectifié, assurant que le PS ne prendrait contact qu’avec les partis politiques « dont l’histoire témoigne d’un engagement clair contre l’antisémitisme ».

Le courrier n’a pas été envoyé au RN, a précisé mardi l’entourage du Premier secrétaire.

Aucune date n’est proposée à ce stade pour ce rassemblement.

Pour Olivier Faure, il devrait avoir lieu « en lien ou derrière les associations antiracistes, les organisations syndicales et l’ensemble de la société civile organisée ».

Un tag antisémite à Paris, le 4 novembre 2023. (Crédit : Caroline Yadan / Twitter / Capture d’écran)

Jugeant « insupportable de laisser les Français juifs vivre dans la peur », la patron du PS appelle à « réaffirmer que la France est leur patrie ».

« S’élever contre le poison de l’antisémitisme, c’est refuser la confusion et l’amalgame, s’opposer à l’importation d’un conflit qui tiendrait les Français juifs pour responsables de ce qui est décidé par le gouvernement Netanyahu. Nous devons refuser de la même manière l’assimilation des Français musulmans au Hamas », ajoute-t-il.

Pour lui, « l’antisémitisme d’où qu’il vienne, de l’extrême droite ou de l’islamisme radical, n’est pas le problème des seuls Français juifs; il est le problème de la République tout entière ».

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé dimanche que 1 040 actes antisémites avaient été commis en France et que 486 personnes avaient été interpellées depuis le 7 octobre, début de la guerre entre le groupe terroriste palestinien du Hamas et Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.