Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Réforme judiciaire : la société Skai, valorisée à 1 M de $, retire ses fonds d’Israël

Les responsables du ministère des Finances mettent en garde contre l'incertitude qui menace les recettes de l'État

La bourse de Tel Aviv, le 25 décembre 2018. (Crédit : Adam Shuldman/Flash90)
La bourse de Tel Aviv, le 25 décembre 2018. (Crédit : Adam Shuldman/Flash90)

Selon un reportage publié mardi, la société de technologie marketing Skai, fondée par des Israéliens, retirera ses fonds d’Israël en raison des projets du gouvernement visant à mettre en œuvre des changements radicaux dans le système judiciaire, alors que les inquiétudes grandissent quant à l’impact financier de ces propositions controversées.

Skai (anciennement Kenshoo) va retirer tous ses fonds d’Israël, à l’exception de ce qui est nécessaire pour couvrir les dépenses fiscales de base, a rapporté la Douzième chaîne. Skai n’a pas répondu à une demande de commentaire dans l’immédiat.

Le site israélien d’information sur la publicité et le marketing Ice a rapporté que l’annonce avait été faite par le cofondateur et PDG de Skai, Yoav Izhar-Prato, par le biais d’un courriel interne adressé aux employés de la société.

« Nous respectons chaque opinion, de chaque personne, de chaque communauté – et c’est la raison pour laquelle nous sommes si indignés et inquiets de la nature… des changements qui se produisent dans l’État d’Israël. Nous sommes très inquiets des conséquences pour la société et [pour] l’entreprise des changements proposés », a-t-il écrit, selon le courriel cité par Ice.

« Afin de réduire les risques, nous avons l’intention de retirer les soldes de trésorerie [et de les transférer] à l’étranger dès que possible, comme plusieurs entreprises l’ont fait jusqu’à présent et comme l’attend de nous la communauté internationale », a-t-il poursuivi, ajoutant que l’entreprise permettrait à ses employés de participer aux grèves actuellement menées par les membres de la communauté technologique israélienne.

Skai emploie environ 600 personnes, dont 300 en Israël. Elle travaille avec les plus grandes entreprises, notamment Google, Amazon, Meta, Walmart, TikTok et Microsoft. Selon les médias israéliens, la valorisation de l’entreprise s’élèverait à environ 1 milliard de dollars.

Des employés du secteur de la high-tech protestant contre les changements proposés au système judiciaire, à Tel Aviv, le 7 février 2023.(Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Mardi également, de hauts fonctionnaires du ministère des Finances ont averti la coalition que l’incertitude du marché concernant la refonte du système judiciaire était un facteur de risque pour les recettes attendues du pays, selon la Douzième chaîne.

La discussion a été animée et le directeur du cabinet du Premier ministre a déclaré aux économistes qu’il pensait que « cela conduirait à plus de certitude sur le marché [et qu’il pouvait] faire appel à d’autres économistes qui feraient des prévisions différentes des vôtres ».

Cette réunion marquait la première intervention du ministère des Finances dans les plans judiciaires, a rapporté la chaîne.

Le gouvernement s’apprête à présenter son budget à la fin du mois.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.