Restrictions d’entrée en France et en Suisse pour les Israéliens non vaccinés
Rechercher

Restrictions d’entrée en France et en Suisse pour les Israéliens non vaccinés

Les nouvelles réglementations interdisent les voyages aux Israéliens qui n'ont pas été vaccinés ; les deux pays autoriseront toujours les Israéliens à voyager s'ils sont vaccinés

Voyageurs dans le hall des départs de l'aéroport international Ben Gourion, le 5 août 2021 (Crédit : Avshalom Sassoni/FLASH90).
Voyageurs dans le hall des départs de l'aéroport international Ben Gourion, le 5 août 2021 (Crédit : Avshalom Sassoni/FLASH90).

La France et la Suisse ont rejoint jeudi la liste des pays européens imposant des restrictions d’entrée strictes aux Israéliens non vaccinés, ce qui leur interdit de visiter ces nations.

Selon CNN, la France a également imposé les mêmes restrictions aux voyageurs non vaccinés en provenance des États-Unis.

Les voyageurs en provenance d’Israël et des États-Unis qui ne sont pas vaccinés contre le coronavirus ne seront autorisés à entrer en France que s’ils peuvent prouver la raison essentielle de leur voyage et présenter un test négatif avant le voyage. En outre, ils devront être mis en quarantaine pendant sept jours à leur arrivée.

La Suisse a déclaré qu’à partir de lundi, Israël sera ajouté à la liste des « pays à risque au coronavirus » et que les Israéliens non vaccinés ne pourront entrer dans le pays qu’en cas de « nécessité absolue ». Les Israéliens vaccinés seront toujours autorisés à entrer dans le pays.

Ces décisions font suite au retrait d’Israël de la liste des pays jugés « épidémiologiquement sûrs » par l’Union européenne. Les États membres ne sont pas liés par la recommandation de l’UE.

Le Portugal et la Suède ont décidé d’interdire l’entrée aux ressortissants israéliens, sauf pour des raisons essentielles et humanitaires, tandis que l’Italie a décidé d’interdire l’entrée aux Israéliens non vaccinés mais d’accueillir ceux qui possèdent un certificat de vaccination israélien.

L’Espagne exige une preuve de vaccination 14 jours ou plus avant le voyage. La Roumanie et la République tchèque ont également déclaré que seuls les Israéliens vaccinés sont autorisés à entrer dans le pays.

Les Pays-Bas ont également déclaré que seuls les Israéliens vaccinés seront autorisés à entrer dans le pays et qu’ils devront être mis en quarantaine à leur arrivée et présenter un résultat négatif au test du coronavirus.

La semaine dernière, l’épidémiologiste Nadav Davidovitch, professeur à l’université Ben Gourion, a déclaré qu’Israël est un « cas étrange » que les autres gouvernements tentent de classer en raison du nombre élevé de cas quotidiens associé à un vaste programme de vaccination.

« Nous avons certains des taux les plus élevés à la fois pour les infections et les vaccinations », a noté M. Davidovitch, expliquant que cela fera varier les pays dans leur façon d’évaluer le niveau de risque posé par les Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...