Reuven Rivlin et le président sud-coréen signent des accords de coopération
Rechercher

Reuven Rivlin et le président sud-coréen signent des accords de coopération

Le président israélien a fait part de son souhait d'une plus grande coopération entre les deux pays, qui font face à des défis similaires ; son homologue loue l'audace israélienne

Le président Reuven Rivlin rencontre son homologue sud-coréen, Moon Jae-in; à Séoul, le 15 juillet 2019 (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le président Reuven Rivlin rencontre son homologue sud-coréen, Moon Jae-in; à Séoul, le 15 juillet 2019 (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le président Reuven Rivlin a rencontré lundi son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, lors de sa visite officielle dans le pays d’Asie de l’Est. Les deux dirigeants ont signé des accords approfondissant leur coopération dans les domaines de l’énergie et de l’éducation.

Lors de la réunion de lundi à Séoul, Moon Jae-in a commencé par présenter ses condoléances à Reuven Rivlin suite au récent décès de son épouse, Nechama. Reuven Rivlin a remercié son homologue et déclaré que son épouse se faisait une joie de rencontrer le couple présidentiel sud-coréen, avant d’inviter ce dernier à Jérusalem.

Le chef de l’État israélien a d’abord relevé les similarités entre Israël et la Corée du Sud, d’après un compte-rendu de son bureau, avant d’exprimer son souhait d’une plus grande coopération entre les deux nations.

« Nous avons fait de chaque défi une opportunité », a déclaré Reuven Rivlin, « et c’est là le secret de notre développement en tant que nation. Nous avons bâti une armée qui nous protège et une économie puissante, croissante. Notre agriculture est florissante, et nous avons apporté de l’eau dans le désert, et vous avez développé un secteur industriel qui suscite l’admiration du monde entier ».

Le président Reuven Rivlin s’entretient avec le président sud-coréen, Moon Jae-in, à la résidence présidentielle à Séoul, en Corée du Sud, le 15 juillet 2019. (Crédit : Jung Yeon-je/Pool Photo via AP)

Le président a également relevé que 45 000 touristes sud-coréens avaient visité Israël en 2018, avant de demander à Moon Jae-In de réexaminer la mise en garde de voyage qui pourrait empêcher un plus grand nombre de visiteurs.

Reuven Rivlin a indiqué que les deux pays étaient confrontés à des menaces sécuritaires similaires et a proposé l’expertise de Jérusalem en la matière.

Moon Jae-In a réagi en disant qu’il était stupéfait par les progrès faits par Israël en si peu de temps d’existence.

« Votre système éducatif et la célèbre chutzpah israélienne sont un modèle pour nous », a loué le président sud-coréen.

Reuven Rivlin a offert à son hôte le traité Baba Kama du Talmud du fait de la hausse récente de l’étude des textes juifs au pays du Matin calme.

Une Sud-Coréenne et son enfant lisent des livres sur le Talmud dans une librairie de Séoul. (Tim Alper via JTA)

« Les civilisations coréennes et juives reposent sur l’éducation et l’étude de sources de connaissance anciennes, y compris le Talmud, que je vous offre avec plaisir, tout en cherchant à acquérir de nouvelles connaissances et idées », a fait savoir Reuven Rivlin.

Il est accompagné lors de cette visite officielle de deux délégations issues du secteur des affaires et du milieu universitaire israéliens. Celles-ci sont emmenées par Adiv Baruch, président de l’Institut d’export israélien et de coopération internationale, et par le professeur Yaffa Zilbershats, présidente du Comité de planification et de budgétisation du Conseil israélien de l’enseignement supérieur.

Reuven Rivlin a été accueilli dans le pays par Park Yoon-sun, ministre des PME et des startups, a fait savoir le bureau du président dans un communiqué.

Lors de leur visite, les délégations doivent signer des accords de coopération.

Mercredi, Reuven Rivlin tiendra une réunion de travail avec son homologue et sera l’invité d’honneur d’un déjeuner organisé par le chef de l’État sud-coréen. Il visitera ensuite l’entreprise Hyundai Motor et rencontrera la délégation d’affaires israélienne, d’après le communiqué de son bureau.

Les deux pays ont établi des relations diplomatiques en 1962, et Israël y a ouvert une ambassade en 1992.

Cette visite a lieu alors que l’équipe nationale de natation synchronisée est entrée dans l’histoire ce dimanche en se qualifiant pour la finale des mondiaux organisées en Corée du Sud. Selon un porte-parole du président, ce dernier n’assistera pas à la finale de mardi.

En novembre, le pays du Matin calme avait annoncé avoir acheté deux systèmes de radar avancés à Israël dans le but de mieux détecter les missiles entrant sur son territoire, comme ceux que pourraient lancer son voisin du nord. Les deux détecteurs Green Pine seront livrés par ELTA Systems Ltd., une filiale de l’entreprise publique IAI Israel Aerospace Industries.

Stuart Winer et Judah Ari Gross ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...