Rio : des tableaux avec des croix gammées retirés d’une exposition
Rechercher

Rio : des tableaux avec des croix gammées retirés d’une exposition

Exposer des tableaux avec des croix gammées “est devenu encore plus grave dans la mesure où des lycéens viennent régulièrement dans ce centre”, estime le président de la communauté

Une croix gammée (Crédit : Wikimedia Commons)
Une croix gammée (Crédit : Wikimedia Commons)

Trois tableaux arborant des croix gammées ont été retirés d’une exposition dans l’un des centres culturels les plus connus de Rio de Janeiro, au Brésil.

L’exposition de tableaux où se trouvent des croix gammées « est devenue encore plus grave dans la mesure où des lycéens viennent régulièrement dans ce centre », a estimé Herry Rosenberg, président de la fédération juive de Rio. « Nous répétons notre engagement à lutter continuellement contre toute expression d’antisémitisme dans notre Etat. »

L’exposition a été fermée pendant vingt-quatre heures et a rouvert sans les tableaux concernés. Ils avaient été signalés sur le groupe WhatsApp de la fédération, qui rapporte les incidents antisémites.

Au mois de juin, des voyous avaient peint une croix gammée à l’intérieur d’une étoile de David sur le mur de l’entrée du Club israélite brésilien, une institution juive fréquentée par les Juifs et les non Juifs et dont les portes restent habituellement ouvertes pour les événements de quartier.

La loi brésilienne prévoit des condamnations de deux à cinq ans d’emprisonnement et des amendes en ce qui concerne la promotion de la propagande nazie ou des idées liées au nazisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...