Une croix gammée peinte dans une étoile de David sur le mur d’un club juif de Rio
Rechercher

Une croix gammée peinte dans une étoile de David sur le mur d’un club juif de Rio

Le symbole nazi a été peint à l'entrée du club israélite brésilien de Copacabana ; la police a ouvert une enquête

Le club Israelita Brasilerio de Rio de Janeiro, au Brésil (Capture d'écran :  Google Street )
Le club Israelita Brasilerio de Rio de Janeiro, au Brésil (Capture d'écran : Google Street )

RIO DE JANEIRO — Des voyous ont tagué une croix gammée dans une étoile de David sur le mur d’entrée d’un club de sports juif situé sur une avenue fréquentée de Rio, au Brésil.

Le symbole nazi, dessiné à l’envers, apparaissait dans le symbole juif mesurant un mètre environ qui permet d’identifier le club israélite brésilien, une institution juive accessible aux Juifs comme aux non-Juifs et dont les portes sont généralement ouvertes aux événements de quartier.

« Le symbole du terrible régime nazi est offensant non seulement pour les Juifs mais aussi pour les gitans, les homosexuels et pour tous les groupes qui ont été persécutés par le troisième Reich », a déclaré Harry Rosenberg, président de la fédération juive de Rio. « Même si le criminel a peint la croix gammée à l’envers, ce symbole est une insulte à toute l’humanité. »

Copacabana est le quartier de Rio qui accueille le plus de Juifs avec environ 3 500 familles juives et plusieurs institutions juives, parmi lesquelles la Fédération juive de Rio, l’Agence juive, le bureau du Consul honoraire, une école juive et de nombreuses synagogues.

« Nous n’admettrons aucun type d’antisémitisme ou d’intolérance, qu’elle soit raciale, religieuse ou contre les minorités. Nous ne le permettrons pas », a indiqué pour sa part Claudio Goldemberg, vice-président de la Fédération juive de Rio au cours d’une interview accordée à la chaîne de télévision Globo.

La police locale enquête sur l’incident, considéré comme un crime de haine puisque survenu dans un lieu qui représente une religion particulière. La semaine dernière, le club avait accueilli un débat dirigé par des Juifs en présence de participants de droite.

A quelques blocs d’immeubles du club, une place a été inaugurée vendredi à la mémoire de Shimon Peres, dont elle porte le nom. Le maire du Rio Marcelo Crivella était présent lors de la cérémonie d’inauguration et a indiqué que les habitants de la ville devaient s’inspirer de l’héritage de paix transmis par ce lauréat du Prix Nobel.

Il y a plusieurs années, un étudiant de 23 ans avait été accusé de s’être vanté d’un tatouage à la jambe représentant une croix gammée durant une fête organisée au club. Sympathisant avoué d’Hitler, il avait déclaré qu’il « plaisantait ».

En 2016, trois croix gammées ont été découvertes dans la rue parallèle à celle où la place a été inaugurée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...