Rivlin défend Melcer et Mandelblit face aux « attaques infondées, irresponsables »
Rechercher

Rivlin défend Melcer et Mandelblit face aux « attaques infondées, irresponsables »

Après l'aval donné par le cabinet à un projet de loi autorisant les caméras dans les bureaux de vote, le président a dénoncé "les tentatives d'érosion de la confiance des citoyens"

Le président israélien Reuven Rivlin s'exprime lors d'une conférence de la Douzième chaîne à Tel Aviv, le 5 septembre 2019. (Flash90)
Le président israélien Reuven Rivlin s'exprime lors d'une conférence de la Douzième chaîne à Tel Aviv, le 5 septembre 2019. (Flash90)

Le président Reuven Rivlin a publié dimanche un communiqué incendiaire après que le gouvernement a donné son feu vert à un projet de loi autorisant des représentants de parti diligentés dans les bureaux de vote à être équipés de caméras.

« Je soutiens les membres de la commission centrale électorale dirigée par le juge-adjoint en chef Hanan Melcer et le procureur général Avichai Mandelblit face aux attaques politiques infondées et irresponsables dont ils font l’objet », a-t-il déclaré.

« Je rejette avec écœurement les tentatives d’érosion de la confiance des citoyens dans ces organes et institutions ».

Hanan Melcer et Avichai Mandelblit sont en effet pris pour cible par la droite en raison de leur opposition au projet de loi, dont ils ont averti qu’il pourrait nuire à l’équité et à la légitimité des élections du 17 septembre.

« Nous ne devons pas diffamer les meilleurs de nos agents publics, qui défendent la démocratie israélienne et sauvegardent autant que possible l’intégrité des élections ».
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...