Rod Stewart s’excuse pour une parodie de décapitation façon Etat Islamique
Rechercher

Rod Stewart s’excuse pour une parodie de décapitation façon Etat Islamique

Le chanteur invoque des "pitreries" alors qu'il se trouvait en compagnie de ses amis avant un concert. Il présente ses "plus profondes excuses" à ceux qui ont été offensés

Le rockeur écossais Rod Stewart en concert. Illustration. (Crédit: capture d'écran YouTube)
Le rockeur écossais Rod Stewart en concert. Illustration. (Crédit: capture d'écran YouTube)

La célèbre rock-star écossaise Rod Stewart a présenté ses excuses après qu’une courte vidéo a été postée sur Internet dans laquelle il se livre à une parodie de décapitation dans le style de l’Etat Islamique.

C’est l’épouse de Stewart, Penny Lancaster, qui a publié la séquence sur son compte Instagram, la supprimant plus tard en raison d’une pluie de critiques émanant des internautes.

Dans la vidéo, Stewart se trouve dans le désert en compagnie de plusieurs amis. A un moment, l’un d’entre eux s’agenouille face à lui et le chanteur semble passer sa main à hauteur de sa nuque, comme s’il tenait un couteau. Cet enregistrement a été réalisé par le couple durant la tournée mondiale de la star.

Stewart est attendu sur une scène de Tel Aviv cet été, le 14 juin.

https://youtu.be/tLVEs7HAkUo

Selon le journal britannique the Telegraph, Stewart aurait indiqué plus tard : « Que ce soit une imitation des Beatles en train de traverser Abbey Road ou une reconstitution spontanée de Game of Thrones, ce sont simplement des pitreries d’avant concert ».

Le rockeur écossais Rod Stewart en concert. Illustration. (Crédit: capture d'écran YouTube)
Le rockeur écossais Rod Stewart en concert. Illustration. (Crédit: capture d’écran YouTube)

“C’est compréhensible que cela ait été mal interprété et je présente mes plus profondes excuses à ceux qui ont été offensés ».

Lancaster n’a fait aucun lien entre la vidéo et l’Etat islamique, postant sur son compte Instagram qu’il s’agissait du « groupe de Rod Stewart traversant une dune de sable façon Beatles ».

D’autres photos du voyage montrent le couple s’inclinant dans le sable.

Cette « parodie de décapitation » avait suscité des critiques particulières au Royaume Uni, des douzaines de personnes ayant été décapitées par le lononien Mohammed Emwazi, connu sous le nom de « Jihadi John », un bourreau influent de l’Etat islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...