Roumanie : enquête après des menaces contre la directrice du Théâtre juif
Rechercher

Roumanie : enquête après des menaces contre la directrice du Théâtre juif

La formation AUR "promettait de mettre le feu à (votre) théâtre idiot de yiddishs" dans des menaces adressées à Maia Morgenstern

L'actrice juive roumaine Maia Morgenstern à Bucarest, en Roumanie, le 15 juin 2016. (Crédit : AP Photo / Vadim Ghirda)
L'actrice juive roumaine Maia Morgenstern à Bucarest, en Roumanie, le 15 juin 2016. (Crédit : AP Photo / Vadim Ghirda)

La police a ouvert une enquête après des menaces de mort reçues par la directrice du Théâtre juif de Bucarest et signées du parti nationaliste AUR qui a cependant démenti toute implication, ont annoncé dimanche les autorités.

L’historien Alexandru Muraru, récemment désigné représentant spécial du gouvernement pour la Mémoire et la lutte contre l’antisémitisme, a demandé aux policiers « de traiter avec célérité et le plus grand sérieux ce cas grave », selon un communiqué.

Maia Morgenstern, connue pour avoir interprété le rôle de la Vierge Marie dans le film de Mel Gibson « La Passion du Christ », avait partagé samedi sur son compte Facebook un long message d’insultes et d’intimidation qui lui a été adressé par mail, « de la part de la formation AUR » (Alliance pour l’unité des Roumains).

Ce texte, depuis retiré de la page, « promettait de mettre le feu à (votre) théâtre idiot de yiddishs », d’après une capture d’écran consultée par l’AFP.

La façade rénovée du Théâtre juif de Bucarest. (Crédit : Yaakov Schwartz/Times of Israël)

L’enquête, menée en collaboration avec les services de renseignements, a permis d’identifier deux suspects, a rapporté la chaîne de télévision Digi24. Leur identité n’a, pour l’heure, pas été révélée. Des perquisitions sont en cours à leurs domiciles respectifs, à Bucarest et Timisoara.

George Simion, président d’AUR, a aussitôt nié tout rôle dans cette affaire, se disant « consterné par cette attaque nauséabonde et inqualifiable ».

Mais M. Muraru a dénoncé « les sorties publiques xénophobes, antisémites et conspirationnistes » des élus d’AUR, notant une « dégradation » du climat « sans précédent depuis les années 1990 ».

Ce parti d’extrême-droite proche de l’Eglise orthodoxe, majoritaire en Roumanie, avait créé la surprise aux élections législatives de décembre en franchissant la barre des 5 % pour entrer au Parlement, où il compte désormais 31 députés.

Actrice de théâtre et de cinéma très respectée en Roumanie, Maia Morgenstern a été à l’affiche de plus d’une quarantaine de films au cours de sa carrière et dirige le Théâtre juif de Bucarest, l’un des plus anciens théâtres yiddish d’Europe depuis près de dix ans.

Elle a été faite Chevalière de l’ordre français des Arts et des Lettres en 2012.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...