Rupture d’approvisionnement de poulet attendue en raison de l’absence des abatteurs
Rechercher

Rupture d’approvisionnement de poulet attendue en raison de l’absence des abatteurs

Le ministère de l’Agriculture prévient les consommateurs de poulet frais qu’il sera difficile d’en trouver pendant la fête musulmane de la semaine prochaine

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des poulets en vente. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Des poulets en vente. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Les Israéliens qui chercheraient à acheter du poulet frais la semaine prochaine pourraient bien ne pas en trouver, a prévenu dimanche le ministère de l’Agriculture.

En raison d’une fête religieuse, beaucoup des abatteurs musulmans de volaille ne travailleront pas, entraînant une rupture attendue entre le 12 et le 16 septembre, a annoncé le ministère.

« Le ministère recommande que le [public] intéressé par l’achat de poulet frais entre le 12 et le 16 septembre en tienne compte », a-t-il déclaré.

La fête n’affectera pas l’approvisionnement de poulet surgelé, a déclaré un porte-parole du bureau gouvernemental.

L’Aïd al-Adha, la Fête du Sacrifice, commémore la volonté du patriarche Abraham, Ibrahim dans la tradition musulmane, de sacrifier son fils, et l’intervention de Dieu pour empêcher le meurtre.

Selon la religion musulmane, le fils presque sacrifié d’Abraham était Ismaël, alors qu’il s’agit d’Isaac dans le judaïsme.

La fête musulmane, qui commencera cette année le 11 septembre au soir, et durera pendant quatre jours.

Certains des employés des abattoirs retourneront au travail à partir du 16 septembre, et les autres à partir du 18 septembre, selon le ministère de l’Agriculture.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...