Sadan ne prendra pas son poste avant la décision de la cour
Rechercher

Sadan ne prendra pas son poste avant la décision de la cour

Le président du conseil d’administration de la Dixième chaîne, proche de Netanyahu, aurait tenu des propos racistes

Rami Sadan en 2012. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Rami Sadan en 2012. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La nomination de Rami Sadan à la présidence de la Dixième chaîne a été interrompue en attendant le verdict de la Haute cour de justice après une pétition déposée contre lui.

Sadan aurait insulté le parti Shas et son président Aryeh Deri la semaine dernière, déclenchant une réaction furieuse du parti, qui a demandé sa démission immédiate pour ses remarques « racistes » à l’encontre des juifs séfarades.

Les députés de Shas avaient boycotté des votes à la Knesset, compromettant ainsi la majorité de la coalition, pour protester contre la nomination de Sadan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...