Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Sadiq Khan devient l’élu le plus haut placé du Labour à demander de cesser d’armer Israël

Si l'avis juridique du gouvernement britannique révèle une violation du droit international, "nous devrions interrompre toutes les ventes", a affirmé le maire de Londres

Le maire de Londres, Sadiq Khan, prononçant son discours d'acceptation après avoir été déclaré vainqueur de l'élection du maire de Londres, remportant ainsi son deuxième mandat, à l'Hôtel de Ville de Londres, le 8 mai 2021. (Crédit : Justin Tallis/AFP)
Le maire de Londres, Sadiq Khan, prononçant son discours d'acceptation après avoir été déclaré vainqueur de l'élection du maire de Londres, remportant ainsi son deuxième mandat, à l'Hôtel de Ville de Londres, le 8 mai 2021. (Crédit : Justin Tallis/AFP)

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a demandé vendredi l’arrêt immédiat des ventes d’armes du Royaume-Uni à Israël, dans le contexte de la crise humanitaire à Gaza provoquée par la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Le gouvernement devrait suspendre toutes les ventes d’armes à Israël », a déclaré Khan dans une interview accordée au média social de gauche PoliticsJOE.

Il semble être le législateur du Labour le plus haut placé à faire cet appel.

« Le Premier ministre [britannique] Rishi Sunak prétend être ami, meilleur ami, avoir une relation spéciale avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Où est la preuve que nous utilisons cette influence pour faire pression sur le gouvernement israélien ? »

« Je crains que chaque heure que dure cette guerre – oublions chaque jour – entraîne la mort d’un plus grand nombre d’innocents », a ajouté Khan. « Des travailleurs humanitaires étrangers sont maintenant tués par l’armée israélienne, il faut que cela cesse. »

Khan a également mis l’accent sur l’avis juridique que le gouvernement aurait reçu concernant la question de savoir si les armes britanniques destinées à Israël sont utilisées pour violer le droit international.

« Le gouvernement a eu des semaines pour publier l’avis juridique, mais il ne l’a pas fait. S’il publie l’avis juridique aujourd’hui et que celui-ci révèle une violation du droit international, nous devrions interrompre toutes les ventes », a-t-il affirmé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.