San Francisco: Des courriers haineux envoyés aux voisins du mémorial de la Shoah
Rechercher

San Francisco: Des courriers haineux envoyés aux voisins du mémorial de la Shoah

Des recommandations de livres niant le génocide des juifs par les nazis figurent dans les courriers

Le mémorial de la Shoah de San Francisco dans le Lincoln Park. (Crédit : Aaron Zhu/ Wikimedia Commons via JTA)
Le mémorial de la Shoah de San Francisco dans le Lincoln Park. (Crédit : Aaron Zhu/ Wikimedia Commons via JTA)

Des résidents de San Francisco habitant dans la même rue que le mémorial de la Shoah ont reçu des courriers antisémites comprenant une liste de livres négationnistes.

Les lettres sont arrivées dans toutes les maisons de la 34e Avenue fin mai, a rapporté J. The Jewish News of Northern California.

« Nous espérons que vous achèterez tous des livres de la liste et que vous prendrez conscience que la Shoah est un mensonge absolu », pouvait-on y lire.

La lettre d’une page était signée par le Barnes Review, un bimensuel fondé en 1994 par le Liberty Lobby de Willis Carto et basé à Washington, D.C.

Selon l’association Southern Poverty Law Center, The Barnes Review est « l’une des organisations antisémites les plus virulentes qui soit », et son magazine et son site sont « dédiés au révisionnisme historique et à la négation de la Shoah ».

Le mémorial de la Shoah situé dans le Lincoln Park de San Francisco se trouve au milieu d’un bosquet devant le musée Legion of Honor. Installé en 1984, il représente un homme se tenant derrière des barbelés et devant des cadavres.

Le service des parcs de San Francisco, qui héberge la sculpture, a réagi dans un communiqué.

« Ces courriers haineux prouvent la nécessité d’accueillir des œuvres comme le mémorial de la Shoah dans nos espaces publics », a ainsi rappelé Tamara Barak Aparton, porte-parole du service des parcs de la ville. « Le mémorial de la Shoah inspire l’empathie à des milliers de visiteurs chaque année et nous rappelle qu’il faut rester vigilant face à la montée de l’antisémitisme ».

La lettre a également été envoyée à toutes les maisons de la rue Grove Drive, à Los Angeles, où se trouve le musée de la Shoah de la ville californienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...