Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Sauce Gardner dit avoir été bien intentionné en déclarant que les Juifs « dirigent le monde »

Le cornerback des Jets a remercié ceux qui l'ont informé du caractère antisémite de ses propos lors d'un live avec Adin Ross, un Juif qui a son propre passif de controverses

Sauce Gardner des New York Jets lors des échauffements avant la première mi-temps d'un match de pré-saison contre les Tampa Bay Buccaneers au MetLife Stadium, à East Rutherford, dans le New Jersey, le 19 août 2023. (Crédit : Sarah Stier/Getty Images/AFP)
Sauce Gardner des New York Jets lors des échauffements avant la première mi-temps d'un match de pré-saison contre les Tampa Bay Buccaneers au MetLife Stadium, à East Rutherford, dans le New Jersey, le 19 août 2023. (Crédit : Sarah Stier/Getty Images/AFP)

New York Jewish Week – Le cornerback des New York Jets, Sauce Gardner, affirme que ses « intentions étaient positives » lorsqu’il a repris une expression antisémite dans une vidéo diffusée en direct lundi.

Gardner, 23 ans, quatrième choix de la sélection 2022 de la NFL, avait participé à un livestream avec l’influenceur en ligne Adin Ross, qui est Juif et a son propre passé de propos incendiaires. Dans une séquence de 29 secondes qui circule en ligne, Ross et Gardner sont assis dans une pièce avec plusieurs autres personnes lorsque Ross dit : « Un Juif me l’a vendu parce que je suis Juif. »

Ce à quoi il faisait référence n’était pas clair, mais Gardner est intervenu : « Je vais être honnête, pas de trucs bizarres », dit-il, avant de s’interrompre et de se passer la main sur le visage.

Gardner poursuit : « Vous [autres] dirigez le monde. Ils ont tellement de mouvement dans le monde entier. Vous devriez voir comment ils marchent dans l’aéroport. »

Ross et trois des hommes présents dans la salle rient de la remarque de Gardner. On entend l’un d’eux dire : « C’est factuel. »

Mardi, à la suite d’accusations d’antisémitisme, Gardner a publié une déclaration sur X, affirmant qu’il n’était pas conscient des connotations négatives de ses propos.

« J’aime tout le monde », a-t-il écrit. « Alors que mes intentions étaient positives, je viens d’apprendre que des personnes utilisent les mots exacts que j’ai partagés pour exprimer leur haine à l’égard du peuple juif. Ce n’est pas ce que je représente et je remercie ceux qui ont pris le temps de m’en informer. »

Quelques heures auparavant, dans un message qui a depuis été supprimé, Gardner avait également écrit : « J’aime tout le monde, y compris le peuple juif. La majorité des membres de mon agence et de mon équipe marketing sont Juifs. Vous avez probablement mal interprété ce que j’ai dit, mais ce que j’ai dit était censé être une bonne chose. »

Les New York Jets n’ont pas répondu à la demande de commentaire du New York Jewish Week.

Gardner est le dernier d’une série d’athlètes qui, ces dernières années, ont fait l’objet d’accusations d’antisémitisme à la suite de publications sur les réseaux sociaux. En 2020, la star de la NFL DeSean Jackson a publié des citations antisémites attribuées à Adolf Hitler, avant de présenter ses excuses. L’année suivante, le joueur de la NBA Meyers Leonard a proféré une insulte antisémite sur la plateforme de jeux Twitch, puis s’est excusé et s’est engagé auprès de la communauté juive locale. L’année suivante, en 2022, la star de la NBA Kyrie Irving a mis le feu aux poudres en faisant la promotion d’un film antisémite et en refusant dans un premier temps de s’excuser.

Gardner a au moins un défenseur : Ross, qui compte des millions d’abonnés sur TikTok, l’application de diffusion en direct Kick et d’autres plateformes, et qui a pris la défense de Gardner dans une réponse à son message X.

« Mon frère, je suis Juif », a écrit Ross. « Tu n’as rien fait ni dit de mal, tu as dit que les Juifs dirigeaient le monde d’une bonne manière, ce qui est vrai. J’ai dit que tu étais réglo, je vais donc te défendre. Ne te laisse pas faire, j’en ai marre de ces faux éveillés », ponctué d’un émoticône du majeur.

Ross, 23 ans, a été confronté à la controverse par le passé, notamment en 2022, lorsqu’il a proposé d’interviewer le rappeur Kanye West, qui se fait désormais appeler Ye, après une série de déclarations antisémites de la part de ce dernier. Ross a également été banni à plusieurs reprises de la populaire plateforme de streaming Twitch en raison de ses propos racistes, homophobes et antisémites et de ceux de ses partisans. Ross a également été proche d’Andrew Tate, l’influenceur misogyne d’extrême-droite qui a été arrêté pour traite d’êtres humains.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.