Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Selon le chef du conseil local frontalier de l’Égypte, les habitants sont inquiets

Halevi a demandé à un général d’enquêter sur les aspects « systémiques » de l'attaque meurtrière qui s'est récemment produite à la frontière égyptienne

Un soldat israélien s’approche d’un véhicule militaire près de la base du mont Harif, à proximité de la frontière avec l’Égypte, le 3 juin 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Un soldat israélien s’approche d’un véhicule militaire près de la base du mont Harif, à proximité de la frontière avec l’Égypte, le 3 juin 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

Dimanche, le chef du conseil régional frontalier de l’Egypte a fait savoir qu’une partie des riverains étaient préoccupés de la tenue des postes de garde, de l’autre côté de la barrière, suite à l’incursion d’un policier égyptien qui a tué trois soldats samedi sur le sol israélien.

« Certains habitants vivent à 200 mètres environ d’un poste égyptien tenu par des soldats et des policiers. Un incident comme celui-ci soulève de sérieuses inquiétudes pour eux », a déclaré Eran Doron, du conseil régional de Ramat Hanegev, à la radio militaire, dans ce qui semble être une allusion aux riverains de la ville de Kadesh Barnea.

Le chef d’Etat-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, a chargé un général de mener l’enquête sur les circonstances du meurtre de trois soldats par un policier égyptien à la frontière, hier.

Le major-général Nimron Aloni, qui devrait prendre ses fonctions de chef du Corps intérieur et des collèges militaires de Tsahal dans les mois à venir, dirigera une équipe chargée d’enquêter sur les aspects « systémiques » de l’attaque.

Sur cette photo, le chef de Tsahal Herzi Halevi s’entretient avec des officiers sur les lieux d’une fusillade meurtrière et d’affrontements à la frontière avec l’Égypte, le 3 juin 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’équipe d’Aloni « étudiera la perception opérationnelle et systémique de la défense des frontières pacifiées », a déclaré Tsahal.

Pendant ce temps, le chef du commandement sud de Tsahal, le major-général Eliezer Toledano, et le commandant de la 80e division, le général de brigade Itzik Cohen, enquêteront sur le comportement des soldats pendant l’attaque.

Les conclusions de l’enquête de Toledano et Cohen seront soumises à Halevi dans une semaine, a précisé Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.