Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

« Semaine de paralysie » annoncée avant l’adoption de la loi sur la sélection des juges

Les manifestants ont dressé un piquet de grève devant les maisons de plusieurs ministres ; une nouvelle semaine chargée à la Knesset se profile

Des feux d'artifice explosent devant des manifestants qui défilent contre le projet de loi de réforme judiciaire du gouvernement, à Bnei Barak, le 23 mars 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Des feux d'artifice explosent devant des manifestants qui défilent contre le projet de loi de réforme judiciaire du gouvernement, à Bnei Barak, le 23 mars 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Les manifestants opposés à la réforme du système judiciaire du gouvernement ont déclaré vendredi dernier une « semaine de paralysie » dans tout le pays, qui commencera ce dimanche, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé que le gouvernement adopterait un élément essentiel de la législation dans les jours à venir.

L’escalade des protestations à l’échelle nationale a ébranlé le pays depuis que le gouvernement a annoncé son intention de réduire considérablement le pouvoir judiciaire au début du mois de janvier. Outre les manifestations publiques, un nombre croissant de réservistes militaires ont promis d’interrompre ou ont déjà interrompu leur service en raison du paquet de réformes, ce qui a suscité de vives craintes au sein des services de sécurité quant à l’avenir du pays.

Avant même le début de la « semaine de paralysie », les organisateurs des manifestations ont estimé que les plus importants rassemblements contre la réforme auraient lieu samedi soir. Les manifestations du samedi sont généralement les plus importantes de la semaine, attirant des centaines de milliers de personnes à Tel Aviv, Jérusalem et dans d’autres villes du pays.

Les dirigeants des mouvements de protestation ont annoncé des projets de manifestations ciblées contre des ministres et des députés dimanche et lundi, et ont promis des rassemblements de masse lors de « journées de paralysie » mercredi et jeudi, y compris une « manifestation géante » à la Knesset à Jérusalem.

Les organisateurs ont également annoncé d’autres événements de protestation pour jeudi, qui, selon eux, n’ont pas encore été dévoilés.

« Nous entrons dans la semaine la plus fatidique de l’histoire d’Israël », ont déclaré les dirigeants de la manifestation dans un communiqué. « Ce gouvernement destructeur est en train de déchirer la nation et de démanteler l’armée et l’économie. »

« Face à la tentative de transformer Israël en dictature, des millions de personnes descendront dans la rue pour défendre l’État d’Israël et la Déclaration d’Indépendance. « Chaque citoyen qui veut vivre dans une démocratie doit descendre dans la rue et s’opposer à tout prix à la dictature. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.