Shimon Peres placé sous anesthésie après un AVC
Rechercher

Shimon Peres placé sous anesthésie après un AVC

D'après les médecins, l'ancien président et Nobel de la Paix est en soins intensifs après un accident cérébral "majeur"

Shimon Peres au Centre Peres pour la Paix, à Tel Aviv, le 27 juillet 2015. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Shimon Peres au Centre Peres pour la Paix, à Tel Aviv, le 27 juillet 2015. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Shimon Peres, 93 ans, a été hospitalisé mardi soir près de Tel Aviv à la suite d’un accident vasculaire cérébral, a indiqué son bureau dans un communiqué. « L’ancien président a été hospitalisé à l’hôpital Tel Hashomer à la suite d’un accident cérébral », a précisé son bureau.

« Ses médecins ont décidé de l’anesthésier et de le placer sous assistance respiratoire afin de faciliter la suite du traitement. Dans quelques minutes, il subira un scanner afin d’évaluer plus précisément son état », a dit son bureau.

En fin de soirée, ses médecins, cités par l’AFP, ont annoncé que Peres était en soins intensifs après un accident cérébral « majeur ». Le Dr Yitzhak Kreis a déclaré à la presse devant l’hôpital que l’ancien président avait souffert d’un « accident vasculaire cérébral majeur aujourd’hui avec une composante hémorragique. »

Il est anesthésié et sous respirateur artificiel en unité de soins intensifs, a ajouté Kreis.

Chemi Peres, le fils de l’homme d’Etat, a demandé aux Israéliens de « prier pour lui » pendant « ces heures difficiles ». Chemi Peres a ajouté que la famille aurait des « décisions difficiles » à prendre dans les prochaines heures.

Des sources proches de la famille Peres ont annoncé que la vie du Nobel de la Paix était « en danger » en raison de l’hémorragie cérébrale.

Au début du mois, il avait subi une intervention chirurgicale pour se faire implanter un stimulateur cardiaque, après avoir été diagnostiqué d’une arythmie en juillet. L’implant avait été recommandé par les médecins de Peres, et approuvé par son médecin personnel, le Dr Raphi Walden.

L'ancien président Shimon Peres s'adresse aux médias à sa sortie du centre médical Sheba, à Ramat Gan, le 19 janvier 2016 (Crédit : Flash90)
L’ancien président Shimon Peres s’adresse aux médias à sa sortie du centre médical Sheba, à Ramat Gan, le 19 janvier 2016 (Crédit : Flash90)

Il a subi une légère crise cardiaque en janvier et avait subi une angioplastie cardiaque destinée à débloquer une artère. Depuis, il a été hospitalisé à deux reprises après avoir souffert de douleurs thoraciques.

L’ancien président avait connu en janvier deux alertes cardiaques en dix jours et avait subi une angioplastie cardiaque destinée à débloquer une artère. Il avait été hospitalisé à deux reprises.

Les messages de soutien et les vœux de rétablissement ont rapidement afflué.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est entretenu mardi soir avec le directeur du centre médical Chaim Sheba de Tel Hashomer, selon un communiqué de son bureau. Il a été informé de l’état de santé de l’ancien président, et a transmis les souhaits de toute la nation pour son rétablissement.

Netanyahu a également « souhaité un prompt rétablissement » à Peres sur sa page Facebook.

Je souhaite un prompt rétablissement à l’ancien président Shimon Peres שמעון פרס. Shimon, la nation entière vous aime et prie pour que vous vous rétablissiez rapidement.

Posted by Benjamin Netanyahou on Tuesday, 13 September 2016

Le président Reuven Rivlin, qui a succédé à Peres en 2014, a annoncé qu’il suivait « avec inquiétude les informations de l’hôpital, et je prie avec tout le pays pour le rétablissement de mon ami Shimon. »

Le chef de l’opposition travailliste Isaac Herzog, a écrit sur Twitter que « nous te souhaitons, notre cher ancien président Shimon Peres, un rétablissement rapide, afin que tu puisses à nouveau dispenser tes paroles de sagesse. »

Un des artisans des accords de paix d’Oslo en 1993, Shimon Peres a reçu le prix Nobel de la Paix en 1994, conjointement avec l’ex-Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et l’ex-président palestinien Yasser Arafat, tous deux décédés.

Dernier homme politique issu de la génération des pères fondateurs d’Israël à être en vie, Peres, ministre au sein de nombreux gouvernements, a assumé à plusieurs reprises la fonction de Premier ministre, puis celle de président de l’Etat d’Israël de 2007 à 2014.

Peres, qui a eu 93 ans en août, est resté particulièrement actif à travers son Centre Peres pour la paix, qui promeut la coexistence entre juifs et Arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...