Shoah: en France, des élèves et le Mémorial veillent au devoir de mémoire
Rechercher

Shoah: en France, des élèves et le Mémorial veillent au devoir de mémoire

135 élèves de Haute Garonne ont rencontrés des responsables du Mémorial de la Shoah autour du thème "Vichy et le sport"

Mur des Justes au Mémorial de la Shoah à Paris. Illustration. (Crédit : Guilhem Vellut/CC-BY SA 2.0)
Mur des Justes au Mémorial de la Shoah à Paris. Illustration. (Crédit : Guilhem Vellut/CC-BY SA 2.0)

Comment parler de la Shoah a de jeunes enfants de CM1 ou de CM2 afin de transmettre la mémoire ? Pour ce faire, le Mémorial de la Shoah a mis en place des visites-ateliers qui se tiennent parfois hors ses murs parisiens.

Ainsi, du mardi 8 au jeudi 10 janvier en Haute Garonne, non loin de la frontière espagnole, « 135 élèves des secteurs de Saint-Béat et de Luchon, se sont retrouvés afin d’évoquer le devoir de mémoire ».

« Les élèves ont participé à un atelier mené par les deux intervenantes du Mémorial de la Shoah », rapporte l’enseignante au journal La Dépêche. « Ils ont ainsi dialogué sur le thème de ‘Vichy et le sport’, en présence de leurs professeurs d’histoire. Après avoir défini les termes tels que Shoah, génocide, déportation, xénophobie… durant la Deuxième Guerre mondiale, ils ont pu réinvestir leurs connaissances par une mise en activité autour d’affiches et d’images d’archives».

C’est la méthode du Mémorial pour aborder la Shoah avec les plus jeunes, choisir un thème de la grande Histoire.

Dans une série d’ateliers, il propose des thèmes aussi variés que « Musique en résistance » où il est question du monde yiddish et de la musique klezmer avant-guerre et de l’arrivée au pouvoir de Hitler, ou  « L’enfant aux deux noms ». Dans cet atelier les élèves de CM1-CM2 découvrent « à travers le témoignage d’un enfant caché (…) découvrent les différentes étapes de l’exclusion des Juifs en France sous l’Occupation. Cette période est reconstituée à l’aide de chansons yiddish, de documents d’archives, de photographies de famille ».

Ces ateliers organisés par le Mémorial sont gratuits, et demandent 2 mois de réservations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...