Sommet sans précédent sur la sécurité à Jérusalem avec Moscou et Washington
Rechercher

Sommet sans précédent sur la sécurité à Jérusalem avec Moscou et Washington

Le conseiller US à la sécurité nationale John Bolton et son homologue russe Nikolay Patrushev devraient discuter de la Syrie et de l'Iran avec Meir Ben-Shabbat le mois prochain

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le conseiller américain pour la sécurité nationale John Bolton, (à gauche), est accueilli par le président du Conseil de sécurité russe Nikolai Patrushev à Moscou, Russie, le 22 octobre 2018. (Service de presse du Conseil de sécurité russe via AP)
Le conseiller américain pour la sécurité nationale John Bolton, (à gauche), est accueilli par le président du Conseil de sécurité russe Nikolai Patrushev à Moscou, Russie, le 22 octobre 2018. (Service de presse du Conseil de sécurité russe via AP)

Jérusalem accueillera le mois prochain une réunion trilatérale sans précédent de hauts responsables de la sécurité d’Israël, de Russie et des États-Unis, a annoncé mercredi la Maison Blanche.

« En juin, l’ambassadeur John Bolton, conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, le conseiller à la sécurité nationale israélien Meir Ben-Shabbat et le secrétaire russe du Conseil de sécurité Nikolay Patrushev se réuniront à Jérusalem (Israël) pour discuter des questions de sécurité régionale, a déclaré le secrétaire de presse de la Maison Blanche dans un communiqué diffusé juste avant la dissolution de la Knesset et la convocation de nouvelles élections, prévues le 17 septembre.

Quelques minutes après le vote, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a évoqué la réunion prévue, soulignant son caractère unique et son importance pour la sécurité nationale d’Israël.

« Il y a beaucoup de choses que nous voulons faire », a déclaré Netanyahu aux journalistes, visiblement agacé. « C’est ce que nous voulons faire, pas des élections inutiles… Jamais une rencontre comme celle-ci n’a eu lieu en Israël. Jamais ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’adresse aux médias à la Knesset à Jérusalem, le 29 mai 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

Il n’a pas révélé le contenu de l’ordre du jour.

La rare réunion tripartite devrait porter principalement sur la Syrie, en particulier sur les efforts de l’Iran pour se retrancher militairement près des frontières israéliennes, et sur le retrait prévu des troupes américaines de ce pays déchiré par la guerre.

Moscou est un proche allié de Téhéran et de Damas, tandis que Jérusalem et Washington sont les ennemis jurés de la République islamique.

Ben-Shabbat a rencontré Bolton le mois dernier à Washington, principalement pour discuter de l’Iran et d’“autres acteurs déstabilisateurs”, avait déclaré le haut responsable de l’administration américaine à l’époque.

Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale. (Amos Ben Gerschom / GPO)

Lui et Ben-Shabbat ont réitéré leur « engagement commun à lutter contre les activités malveillantes de l’Iran et d’autres acteurs déstabilisateurs au Moyen Orient et dans le monde entier », a tweeté Bolton.

Ben-Shabbat a rencontré Patrushev pour la dernière fois en septembre 2018 à Moscou pour discuter des « questions régionales au Moyen Orient, dont la situation en Syrie », selon un rapport du cabinet du Premier ministre. « Le conseiller à la sécurité nationale Ben-Shabbat a souligné qu’Israël insiste pour que les forces iraniennes quittent toute la Syrie », lit-on dans le rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...