Soutien au haut-gradé accusé de viol
Rechercher

Soutien au haut-gradé accusé de viol

Dans un post Facebook, Merav Ben Ari défend Ofek Bouchris ; une pétition en sa faveur rassemble 7 500 signatures

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, Ofek Bouchris, au centre, et le ministre de la Défense Moshe Yaalon au mont Hermon, regardant la frontière israélienne avec la Syrie, le 4 février 2015. (Crédit : Effi Sharir/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, Ofek Bouchris, au centre, et le ministre de la Défense Moshe Yaalon au mont Hermon, regardant la frontière israélienne avec la Syrie, le 4 février 2015. (Crédit : Effi Sharir/Pool)

La députée Merav Ben Ari (Koulanou) a déclaré samedi qu’elle espérait que le haut-gradé de l’armée israélienne Ofek Bouchris – accusé de viol par une soldate sous ses ordres – serait jugé innocent, rejoignant un raz-de-marée de soutien au commandant populaire.

Dans un post Facebook, Ben Ari a déclaré qu’elle connaissait personnellement Bouchris de son service militaire et qu’il avait toujours « agi respectueusement et modestement envers les femmes ».

« Je sais que ce n’est pas populaire en ce moment de dire que j’espère qu’Ofek sera innocenté dans cette affaire, a-t-elle écrit. Je pourrais être attaquée par des groupes féministes pour mon soutien, mais j’y ai pensé tout le week-end et je ne pouvais pas taire mon opinion personnelle sur Ofek. »

Une pétition soutenant Bouchris lancée le week-end dernier avait rassemblé dimanche plus de 7 500 signatures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...