Rechercher

Syrie : « Israël joue avec le feu et risque un conflit militaire plus large »

Selon le ministre des Affaires étrangères de Damas, Jérusalem risque un conflit militaire après que des jets israéliens ont prétendument bombardé les aéroports d'Alep et de Damas

Le vice-ministre des Affaires étrangères syrien d'alors, Faisal Mekdad, s'adressant aux journalistes à Damas, en Syrie, le 24 juillet 2019. (Crédit : AP Photo/Hassan Ammar/Dossier)
Le vice-ministre des Affaires étrangères syrien d'alors, Faisal Mekdad, s'adressant aux journalistes à Damas, en Syrie, le 24 juillet 2019. (Crédit : AP Photo/Hassan Ammar/Dossier)

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Mekdad, a lancé un avertissement sévère à Israël jeudi, après que Damas a accusé Jérusalem d’avoir mené des frappes aériennes visant deux grands aéroports la nuit précédente.

Selon les médias arabes, Mekdad a déclaré qu’Israël « jouait avec le feu » et risquait un conflit militaire plus large.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que « les agressions militaires israéliennes en cours menacent de faire exploser la situation sécuritaire et militaire dans la région ».

« La Syrie ne restera pas silencieuse face à ces agressions, et tôt ou tard, les Israéliens en paieront le prix. »

Le ministère a accusé les États-Unis et l’Occident de « fermer les yeux et d’encourager Israël ».

Un incendie aurait été observé à l’aéroport international d’Alep, dans le nord de la Syrie, à la suite d’une frappe aérienne attribuée à Israël, le 31 août 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)

Mercredi soir, la Syrie a accusé Israël d’avoir mené deux frappes aériennes coup sur coup, la première contre l’aéroport international d’Alep et la seconde, près de la capitale Damas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...