Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Tel Aviv rétrogradé à la 8e place des villes les plus chères au monde

La ville israélienne perd cinq places par rapport à 2022 et après avoir pris la 1ère place en 2021, alors que la crise mondiale sur le coût de la vie s'atténue légèrement

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Tel Aviv. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Tel Aviv. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Tel Aviv a été classée huitième ville la plus chère à vivre, reculant de cinq crans par rapport à l’année dernière, selon un rapport mondial sur le coût de la vie publié jeudi.

L’enquête du Worldwide Cost of Living réalisée par l’Economist Intelligence Unit (EIU) a été menée avant le déclenchement de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, qui a « affecté les taux de change en Israël et peut avoir rendu plus difficile l’approvisionnement de certains biens à Tel Aviv, affectant ainsi les prix », est-il noté dans le rapport.

Classée en 2021 comme la ville la plus chère au monde pour y vivre, Tel Aviv avait perdu l’année dernière son titre peu glorieux et s’était classée troisième, selon l’enquête.

Pour les Israéliens, le coût de la vie a fortement augmenté l’année dernière, l’inflation s’étant accélérée au-delà de 5 % et les prix des logements ayant grimpé de près de 20 %. Depuis le début de l’année, avant le déclenchement de la guerre en octobre, l’inflation et les prix des logements ont commencé à ralentir.

Le taux d’inflation annuel d’Israël au cours des 12 derniers mois a diminué, passant de 4,1 % en août à 3,7 % en octobre, mais il reste supérieur à la fourchette cible du gouvernement, qui se situe entre 1 % et 3 %.

Dans le même temps, l’incertitude politique croissante concernant la refonte judiciaire litigieuse proposée au début de l’année 2023 a exercé une pression sur le shekel, entraînant de fortes baisses de la valeur de la monnaie locale.

Singapour a conservé sa première place de ville la plus chère à vivre, pour la neuvième fois en 11 ans, selon l’enquête mondiale de l’EIU. Elle partage la première place avec Zurich, qui est passée de la sixième place grâce à la force du franc suisse, pour remplacer New York, désormais en troisième position, à égalité avec Genève.

Hong Kong et Los Angeles complètent le top 5 des villes les plus chères, tandis que Damas reste la moins chère des 173 villes couvertes par l’enquête.

L’enquête mondiale menée entre le 14 août et le 11 septembre de cette année a montré que le coût moyen de la vie avait augmenté de 7,4 % en monnaie locale au cours de l’année écoulée dans les grandes villes du monde, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement s’étant en quelque sorte atténuées et les taux d’intérêt ayant augmenté. Ce chiffre est légèrement inférieur à la croissance des prix de 8,1 % enregistrée un an plus tôt, mais reste « nettement supérieur à la tendance observée entre 2017 et 2021 », selon l’EIU.

L’enquête semestrielle suit l’évolution des prix de 400 prix individuels à travers 200 biens et services. Il s’agit notamment des prix des aliments, des boissons, des vêtements, des fournitures ménagères et des articles de soins personnels, des loyers, des transports et des factures de services publics.

L’Europe de l’Ouest, qui compte quatre des dix villes les plus chères du monde, a connu « une inflation galopante dans les secteurs de l’alimentation, de l’habillement et des soins personnels, ainsi qu’une appréciation de l’euro et d’autres monnaies locales dans la région [qui] les ont fait grimper dans le classement », a déclaré l’EIU.

« Le ralentissement de l’inflation en 2023 a été, au mieux, modeste », a déclaré l’EIU. « En 2024, nous nous attendons à ce que l’impact décalé des hausses de taux d’intérêt ralentisse l’activité économique et, par ricochet, la demande des consommateurs. »

« Mais des risques à la hausse subsistent – une nouvelle escalade de la guerre entre Israël et le Hamas ferait grimper les prix de l’énergie », a averti l’EIU.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.