Rechercher

Thaïlande: Un Israélien qui transportait des chargeurs à balle condamné à la prison

L'ancien agent de la police des frontières a dit qu'il avait laissé les chargeurs par accident dans son sac ; le ministère des Affaires étrangères espère le faire rapatrier

Photo d'illustration : Un employé de la sécurité patrouille à l'aéroport Suvarnabhumi de Bangkok, le 3 juillet 2020. (Crédit :  AP Photo/Sakchai Lalit)
Photo d'illustration : Un employé de la sécurité patrouille à l'aéroport Suvarnabhumi de Bangkok, le 3 juillet 2020. (Crédit : AP Photo/Sakchai Lalit)

Un tribunal thaïlandais a condamné un ancien agent de la police des frontières israélienne à 18 mois de prison. L’homme avait été arrêté au mois d’octobre à l’aéroport de Phuket avec deux chargeurs à balle dans sa valise, ont fait savoir les médias israéliens.

Gal Shmuel Farjun, 29 ans, a affirmé qu’il avait laissé les chargeurs dans son sac par accident alors qu’il entreprenait ce voyage en Thaïlande et le ministère des Affaires étrangères a expliqué qu’il espérait que le tribunal accepterait de l’expulser vers son pays d’origine en renonçant à l’emprisonnement, compte-tenu des circonstances particulières de l’incident.

Farjun, qui n’a aucun antécédent judiciaire, avait été assigné à résidence peu après son arrestation survenue le 22 octobre à l’aéroport.

Son avocat prévoit de faire appel du jugement dans les prochaines semaines. Farjun a été depuis libéré sous caution et il est difficile de dire quand sa condamnation devrait prendre effet.

L’un des proches de Farjun a déclaré au quotidien Israel Hayom que sa famille était sous le choc depuis qu’elle avait appris l’énoncé du jugement. « Tout le monde est sous le choc. Gal est quelqu’un de bon. C’est la meilleure âme sur cette Terre. Nous tentons d’être forts pour lui et de ne pas penser à la possibilité qu’il finisse en prison mais c’est très dur », a-t-il dit.

« Ce n’était pas un sac de stupéfiants. C’était une erreur innocente. Il avait fini ses milouyim [devoir de réserve], il avait rangé son sac et il avait oublié que les chargeurs s’y trouvaient », a ajouté ce proche.

Le ministère des Affaires étrangères a déjà, dans le passé, vivement recommandé aux citoyens qui se rendent à l’étranger – et nombreux sont ceux qui sortent tout juste du service militaire à ce moment-là – à bien vérifier qu’il ne restait pas de balle égarée dans leurs bagages.

Un incident similaire avait eu lieu en 2019, entraînant la brève mise en détention de deux Israéliens en Égypte. Un ressortissant israélien avait été arrêté en Azerbaïdjan un an plus tôt dans les mêmes circonstances.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.