Tillerson revient sur le “changement de politique” des Palestiniens sur les paiements des terroristes
Rechercher

Tillerson revient sur le “changement de politique” des Palestiniens sur les paiements des terroristes

Le secrétaire d'Etat rapporte au Congrès que des “discussions actives” sont en cours entre Washington et Ramallah sur la fin des versements d'argent aux terroristes

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, à Washington, D.C., le 23 mars 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, à Washington, D.C., le 23 mars 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

WASHINGTON — Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a semblé revenir mercredi sur sa déclaration affirmant que les Palestiniens avaient l’intention de mettre un terme à la pratique du versement d’argent aux familles des terroristes emprisonnés pour avoir agressé et tué des Israéliens.

Au lieu de cela, il a indiqué qu’il existait une « discussion active » entre Washington et Ramallah à ce sujet.

« Nous continuerons ce dialogue avec eux », a indiqué Tillerson devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants. Il a ensuite ajouté que le président américain Donald Trump n’a qu’un « certain seuil de patience » et qu’ « il ne restera engagé et intéressé que jusqu’à un certain seuil ».

« A un moment, a ajouté le diplomate américain, il va se désintéresser. Et lorsqu’on se désintéresse, cela altère évidemment le niveau de soutien. »

« Nous avons soumis ce positionnement à l’Autorité palestinienne de manière sans équivoque : soit vous vous occupez de cela vous-même, ou quelqu’un d’autre s’en occupera pour vous, a-t-il déclaré. Ce sont les mots que j’ai utilisé avec eux. »

Mardi, Tillerson avait indiqué aux membres de la commission des Relations étrangères du Sénat que les dirigeants palestiniens avaient l’intention de mettre un terme à cette pratique qui a perturbé les membres républicains du Congrès ces derniers mois, ce qui a été démenti par Israël et par un responsable palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...