Tirs contre des soldats israéliens: 2 Palestiniens des Ezzedine al-Qassam tués
Rechercher

Tirs contre des soldats israéliens: 2 Palestiniens des Ezzedine al-Qassam tués

L'aile armée du groupe terroriste palestinien a indiqué qu'il ne laissera pas Israël "connaître le calme". Six autres Palestiniens auraient été blessés

Un tank Merkava patrouillant près de Gaza le 24 juillet 2014 (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
Un tank Merkava patrouillant près de Gaza le 24 juillet 2014 (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Un tank israélien a frappé un poste du groupe terroriste palestinien du Hamas mardi, tuant deux hommes appartenant à l’aile armée du mouvement terroriste islamiste, en représailles à des tirs essuyés par des soldats israéliens qui patrouillaient le long de la frontière.

« En réponse aux tirs des terroristes en direction des soldats israéliens dans le nord de Gaza, un char israélien a pilonné la position appartenant au groupe terroriste d’où avait été menée l’attaque », a fait savoir l’armée.

« Il n’y a pas eu de victimes dans nos rangs ».

Le ministère de la Santé de Gaza dirigé par le groupe terroriste palestinien a indiqué que deux Palestiniens avaient été tués dans cette frappe.

Les brigades Ezzedine al-Qassam, l’aile armée du Hamas, ont fait savoir que les deux morts étaient des membres de son groupe et les a identifiés sous les noms d’Ahmad Marjan et d’Abd al-Hafiz al-Silawi, âgés tous deux de 23 ans.

« La résistance (palestinienne) ne peut pas laisser l’occupant (Israël) imposer une politique qui consiste à bombarder des positions et prendre pour cible des résistants, sans en payer le prix », a affirmé le Hamas dans un communiqué, ajoutant qu’il ne laisserait pas Israël « connaître le calme ».

Six autres Palestiniens ont été blessés lors cette attaque israélienne, ont annoncé les médias palestiniens.

L’armée israélienne a montré des images montrant les hommes du Hamas ouvrir le feu contre les soldats et l’obus toucher le poste.

« L’armée passera à l’action contre toute intention offensive et toute attaque tentée contre nos forces », ont fait savoir les militaires, qui ont ajouté qu’ils considéraient le Hamas comme responsable de toutes les violences émanant de Gaza.

Cette dernière frappe de l’armée israélienne a eu lieu alors que des informations ont laissé entendre qu’Israël et le Hamas pourraient être sur le point de conclure une trêve qui permettrait l’arrêt des agressions transfrontalières et un allègement du blocus de la bande.

Lundi, deux Palestiniens ont été blessés dans une frappe aérienne israélienne qui avait pris pour cible un groupe qui se préparait à lancer des ballons incendiaires dans le sud d’Israël.

Les ballons et cerfs-volants chargés de combustibles et envoyés par les Gazaouis ont fait des ravages dans les communautés israéliennes avoisinant Gaza depuis le mois d’avril, entraînant des incendies qui ont anéanti des milliers d’hectares de terres agricoles et de verdure.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...