Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Tirs quotidiens du Hezbollah sur Israël depuis le 8 octobre : Municipales reportées au Liban

C'est le 3e report du scrutin depuis 2016 ; aucune nouvelle date n'a été fixée

Illustration : Des membres du Hezbollah brandissant des drapeaux du groupe terroriste chiite libanais lors des funérailles d'un commandant et d'un autre terroriste qui ont été tués par une frappe de drone israélienne, dans le village de Chehabiyeh, au sud-Liban, le 17 avril 2024. ( Crédit : Mohammed Zaatari/AP)
Illustration : Des membres du Hezbollah brandissant des drapeaux du groupe terroriste chiite libanais lors des funérailles d'un commandant et d'un autre terroriste qui ont été tués par une frappe de drone israélienne, dans le village de Chehabiyeh, au sud-Liban, le 17 avril 2024. ( Crédit : Mohammed Zaatari/AP)

Le Parlement libanais a décidé jeudi de reporter, pour la troisième année consécutive, des élections municipales prévues en mai, cette fois en raison des tirs quotidiens dans le sud du pays entre le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah pro-Iran et Israël depuis les massacres barbares perpétrés par son allié palestinien du Hamas le 7 octobre.

Ces élections municipales étaient initialement prévues en 2022. Les deux reports précédents avaient été imputés à l’effondrement économique dans le pays.

Le Parlement « a approuvé une loi prolongeant le mandat des conseils municipaux […] jusqu’au 31 mai 2025 au plus tard », a annoncé l’Agence nationale d’information (ANI, officielle).

Aucune nouvelle date n’a été fixée.

Le report a été décidé sur la base d’un projet de loi soulignant ce qu’il appelle « l’agression israélienne contre le Liban » rendait « la situation militaire, sécuritaire et politique compliquée ».

Le président du Parlement Nabih Berri, allié du Hezbollah pro-Iran, avait assuré qu’il était impossible d’exclure le sud du Liban de la tenue du scrutin.

Le président du Parlement libanais, Nabih Berri, à Beyrouth, au Liban, le 11 mai 2018. (Crédit : AP Photo/Hussein Malla)

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre, le Hezbollah mène des attaques quasi-quotidiennes contre Israël.

L’armée israélienne riposte en bombardant de plus en plus en profondeur le territoire libanais et en menant des attaques très ciblées contre des responsables du Hezbollah.

Le Hezbollah a signalé que 287 de ses terroristes ont été tués par Israël depuis le 8 octobre, principalement au Liban, mais aussi en Syrie. Au Liban, 54 membres d’autres groupes terroristes , un soldat libanais et au moins 60 civils, dont trois journalistes, ont été tués.

Plusieurs blocs parlementaires ont contesté le report du scrutin, pour lequel ont notamment voté le Hezbollah pro-iranien et ses alliés.

Samir Geagea, chef du parti chrétien Forces libanaises, le 4 avril 2014, à Maarab, à l’est de Beyrouth, au Liban. (Crédit : AP Photo/Hussein Malla, File)

Le chef de l’influent parti chrétien des forces armées libanaises (LAF), Samir Geagea, a dénoncé sur X le fait d’avoir « privé une nouvelle fois les Libanais d’une occasion d’élire de nouvelles autorités municipales ».

Le fonctionnement des municipalités a été largement paralysé au cours des derniers années en raison de l’effondrement économique.

Le Liban est censé organiser des élections municipales tous les six ans. Le dernier scrutin local a eu lieu en 2016.

Le report des scrutins était déjà courant au Liban avant même que le pays ne plonge en 2019 dans la crise économique, doublée d’une crise politique.

A LIRE – Liban : le Premier ministre milliardaire dément les accusations de blanchiment d’argent en France

Sans président de la République depuis novembre 2022, le Liban est dirigé par un gouvernement démissionnaire chargé de gérer les affaires courantes.

La classe politique, en place depuis des décennies, est tenue responsable par une grande partie des Libanais de l’effondrement économique qui les a fait basculer dans la pauvreté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.