Tlaib retire le tweet imputant aux Israéliens la mort d’un garçon qui s’est noyé
Rechercher

Tlaib retire le tweet imputant aux Israéliens la mort d’un garçon qui s’est noyé

Qais Abu Ramila serait tombé dans une mare d'eau de pluie ; le consul général d'Israël à New York, Dani Dayan, dénonce la difamation de "crime rituel contre les Juifs israéliens"

La représentante américaine Rashida Tlaib (Démocrate-Michigan) lors d'une interview au Capitole des Etats-Unis à Washington, DC, le 15 juillet 2019. (Brendan Smialowski / AFP)
La représentante américaine Rashida Tlaib (Démocrate-Michigan) lors d'une interview au Capitole des Etats-Unis à Washington, DC, le 15 juillet 2019. (Brendan Smialowski / AFP)

La représentante Rashida Tlaib a retweeté puis retiré un tweet accusant faussement les Israéliens de la mort d’un enfant palestinien.

Tlaib, palestino-américaine, démocrate du Michigan et l’une des deux seules législatrices à soutenir le mouvement de boycott d’Israël, a retweeté un tweet de Hanan Ashrawi, une figure politique palestinienne de premier plan, qui publiait un rapport, realSeifBitar, accusant les Israéliens de Judée-Samarie d’avoir enlevé, agressé et jeté dans un puits un enfant de huit ans. « Mon cœur est brisé », a déclaré Ashrawi.

En fait, le garçon, Qais Abu Ramila, semble s’être noyé accidentellement dans un réservoir d’eau de pluie à Jérusalem-Est. Les premiers intervenants israéliens l’ont retrouvé samedi et ont tenté de le réanimer.

Tlaib a retiré son retweet, et Ashrawi a fini par s’excuser d’avoir « retweeté quelque chose qui n’était pas parfaitement vérifié ».

Tlaib n’a pas retweeté la rétractation.

Dani Dayan, le consul général d’Israël à New York, a pris Tlaib à partie pour avoir répandu ce qu’il a appelé une accusation de « crime rituel ».

« Je suis toujours extrêmement prudent lorsque je critique les élus américains », a déclaré M. Dayan sur Twitter. « Cependant, lorsqu’une élue américaine retweete une diffamation non fondée de crime rituel contre les Juifs israéliens, je ne peux pas rester silencieux. La députée @RashidaTlaib vient de le faire ».

Abu Ramila aurait apparemment glissé et s’est noyé dans l’étang, formé après des jours de pluie dans le quartier de Beit Hanina, selon des sources policières.

Qais Abu Ramila. (Crédit : Police israélienne)

Sa famille a d’abord dit qu’il avait été kidnappé alors qu’il se rendait dans un magasin de proximité, mais a ensuite retiré cette affirmation, selon le quotidien Haaretz.

Après la découverte de son corps, son père a fustigé la municipalité de Jérusalem pour ne pas avoir bouclé la zone autour de l’étang.

Des affrontements ont éclaté après que des habitants de Beit Hanina à la recherche d’Abu Ramila ont tenté d’entrer dans un quartier juif voisin, croyant que les habitants de ce quartier avaient enlevé le garçon. Les habitants ont été empêchés d’entrer dans Neve Yaakov, et certains des manifestants ont jeté des pierres sur la police.

Une dizaine de manifestants ont été légèrement blessés lors d’échauffourées avec la police et des agents ont arrêté trois des manifestants pour trouble à l’ordre public.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...