Rechercher

« Traître » : Le fils de Menachem Begin insulté par des partisans de Netanyahu

Le député de Tikva Hadasha a été insulté pour avoir rompu avec le Likud, parti fondé par son père. Un militant l'a qualifié de "vieil homme fou"

Benny Begin, député de Nouvel Espoir, dirige une réunion de la commission de la Knesset le 19 décembre 2021. (Yonatan Sindel/ Flash90)
Benny Begin, député de Nouvel Espoir, dirige une réunion de la commission de la Knesset le 19 décembre 2021. (Yonatan Sindel/ Flash90)

Le député de Tikva Hadasha, Benny Begin a été insulté lundi par des partisans du Likud dirigé par le chef de l’opposition, Benjamin Netanyahu, pour avoir rompu avec le parti de droite fondé par son père.

Benny Begin, le fils de l’ancien Premier ministre Menachem Begin, était auparavant membre du Likud et était considéré comme un proche allié de Benjamin Netanyahu.

En 2019, il a annoncé ne plus soutenir le parti au vu des accusations dont Benjamin Netanyahu fait l’objet. Plus tôt cette année, il a donc rejoint Tikva Hadasha, parti majoritairement composé d’anciens membres du Likud qui se sont brouillés avec Netanyahu.

Lundi, alors que Benny Begin quittait une réunion de sa faction organisée à Beit Shemesh, il a été abordé par plusieurs partisans du Likud qui l’ont insulté de « traître ».

« Vous êtes un vieil homme fou qui trahit l’héritage de son père. Votre père a honte… Votre père se retourne dans sa tombe », a déclaré un militant. « Regardez ce que vous avez fait à votre père, il a honte de vous », a dit un autre.

L’un des activistes a été identifié comme étant Rami Ben-Yehuda, un fervent partisan de Netanyahu, qui, au début de l’année, a fait l’objet d’une injonction d’éloignement temporaire pour avoir verbalement harcelé la femme et les enfants du ministre Zeev Elkin, un autre ancien législateur du Likud et membre actuel de Tikva Hadasha.

Rami Ben-Yehuda accoste le député de Nouvel Espoir, Benny Begin, à Beit Shemesh, le 27 décembre 2021. (Capture d’écran : Twitter)

« La troupe de loyalistes dérangés et fougueux de Bibi qui s’est attaquée au député Benny Begin est la chose la plus éloignée que l’on puisse imaginer de l’héritage de Begin », a écrit sur Twitter le ministre de la Justice Gideon Saar, qui dirige Tikva Hadasha, en utilisant le surnom de Netanyahu. « Nous sauvegarderons les valeurs avec lesquelles nous avons été élevés et le pays contre l’incitateur et ses émissaires ».

Le ministre des Affaires étrangères et chef du parti Yesh Atid, Yair Lapid, a qualifié les agresseurs de Benny Begin de « honte pour l’État d’Israël. » « Chaque jour où le leader de l’opposition ne condamne pas leurs actions, il leur apporte son soutien », a-t-il écrit.

Plusieurs législateurs du Likud ont également dénoncé l’incident.

« Malgré les désaccords féroces entre nous, l’attaque hideuse contre Benny Begin… ne nous ramènera pas à la tête du pays. Ce n’est pas la voie à suivre », a déclaré Miki Zohar, député du Likud.

Un autre député Likud, Yoav Kisch, a qualifié d’ « inacceptable » le comportement des militants envers Begin et a déclaré que, bien qu’il n’y ait pas eu de violence, leurs actions « ont créé une atmosphère dangereuse. » « La frustration concernant la conduite du député Benny Begin, qui a choisi la mauvaise voie et soutient un dangereux gouvernement de gauche, est partagée par tous les membres de notre parti mais ne justifie pas un tel comportement », a-t-il écrit sur Twitter.

Pour le moment, Benjamin Netanyahu n’a pas réagi à cet incident. Cela fait plusieurs mois que son parti fait campagne contre le gouvernement qui l’a remplacé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...