Trois enfants tués dans un incendie à Rahat
Rechercher

Trois enfants tués dans un incendie à Rahat

Des enfants entre 1 et 4 ans sont morts peu après avoir été admis à l’hôpital pour de graves blessures

Les pompiers lors d'un incendie à Ashdod causé par des tirs de roquette de la bande de Gaza - 10 juillet 2014 (Crédit : Flash90)
Les pompiers lors d'un incendie à Ashdod causé par des tirs de roquette de la bande de Gaza - 10 juillet 2014 (Crédit : Flash90)

Trois enfants âgés d’un à quatre ans sont morts samedi soir après avoir souffert de blessures sévères dues à des inhalations de fumée d’un incendie dans leur appartement dans la ville bédouine du sud d’Israël, Rahat.

Les médecins du centre médical Soroka de Beer Sheva où les enfants Eden, Hoda et Tawfiq ont été emmenés en urgence à la suite de l’incendie ont été prononcés morts peu après leurs arrivées.

Les parents des trois enfants, qui étaient chez un membre de leur famille à proximité, ont remarqué les flammes et se sont précipités dans leur appartement pour sauver les enfants.

« Quand nous sommes arrivées, la vision était difficile, nous avons vu l’équipe médicale essayer de réanimer les enfants, a déclaré Najib Saana, du Magen David Adom. Les trois enfants étaient allongés, inconscients, ne respirant pas et sans pouls, et sur leurs visages il y avait des traces de suie. »

Les pompiers ont tenté d’éteindre le feu de l’appartement de Rahat, et la police enquêtait pour connaitre la cause du départ de feu.

Les premiers rapports indiquaient que le feu aurait été causé par un dysfonctionnement d’un radiateur.

Ayman Shaaban, un chauffeur de taxi de 42 ans originaire de Lod qui a été assassiné à Tel Aviv vendredi dans des circonstances peu claires (Crédit : Deuxième chaîne / capture d'écran)
Ayman Shaaban, un chauffeur de taxi de 42 ans originaire de Lod qui a été assassiné à Tel Aviv vendredi dans des circonstances peu claires (Crédit : Deuxième chaîne / capture d’écran)

La mère des enfants fait partie de la famille d’Ayman Shaaban, de Lod, le chauffeur de taxi qui a été tué vendredi à Tel Aviv.

La police enquête toujours pour savoir si le meurtre est lié à la fusillade dans la ville qui a eu lieu plus tôt dans la journée, dans laquelle Nashat Milhem, qui est toujours en fuite, aurait tué deux Israéliens et en aurait blessé sept autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...