Rechercher

Tsahal arrête 12 suspects lors d’une opération en Cisjordanie, ponctuée de heurts

Aucune victime israélienne ou palestinienne n'a été signalée ; l'armée a saisi des véhicules utilisés pour le "terrorisme intérieur"

Les forces israéliennes lors d'une opération d'arrestation en Cisjordanie, le 21 juillet 2022. (Crédit : armée israélienne)
Les forces israéliennes lors d'une opération d'arrestation en Cisjordanie, le 21 juillet 2022. (Crédit : armée israélienne)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté douze suspects palestiniens en Cisjordanie dans la nuit de jeudi à vendredi, des affrontements violents ayant été signalés dans certaines zones.

Dans le cadre de l’opération d’arrestation, les troupes israéliennes sont entrées dans les villes de Huwara, Salem, Bir Zayt, Al-Yamun et Einabus, entre autres, pour arrêter des individus soupçonnés d’être impliqués dans des activités terroristes, a déclaré l’armée israélienne.

Des émeutiers palestiniens ont affronté les forces israéliennes opérant à Jénine et Ramallah, lançant des cocktails Molotov et des pierres en leur direction.

Les forces israéliennes ont répondu en ouvrant le feu sur les assaillants.

Dans le village d’Al-Mughayyir, dans le nord de la Cisjordanie, les troupes israéliennes ont saisi des armes illégales. Deux suspects qui ont agressé les troupes pendant l’opération ont été arrêtés.

Les forces israéliennes lors d’une opération d’arrestation en Cisjordanie, le 21 juillet 2022. (Crédit : armée israélienne)

Dans le village voisin de Deir Abu Mashal, les troupes ont arrêté deux suspects et confisqué un véhicule « utilisé pour le terrorisme intérieur », a déclaré l’armée.

Aucune victime israélienne ou palestinienne n’a été signalée au cours de l’opération.

Au total, douze suspects ont été arrêtés et emmenés pour interrogatoire.

Les tensions en Cisjordanie se sont accrues ces derniers jours alors que des milliers de militants israéliens de droite ont afflué mercredi sur divers sites de Cisjordanie dans le but d’établir six nouveaux avant-postes illégaux sur le territoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...