Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Tsahal arrête 2 Syriens qui tentaient de faire passer 21 kg de haschisch en contrebande

Les incidents de trafic de drogue à la frontière du Golan sont relativement rares ; les deux personnes ont été arrêtées près de la ville druze de Majdal Shams

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des drogues saisies par les forces de sécurité israéliennes à la frontière avec la Syrie, le 31 janvier 2023. (Crédit : Police israélienne)
Des drogues saisies par les forces de sécurité israéliennes à la frontière avec la Syrie, le 31 janvier 2023. (Crédit : Police israélienne)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté mardi deux Syriens qui auraient tenté de faire passer de la drogue en Israël, un évènement rare, selon l’armée.

L’armée israélienne a déclaré que des soldats surveillant les caméras de surveillance ont repéré les deux suspects près de la barrière frontalière, près de la ville druze de Majdal Shams, dans le nord du pays.

Les soldats et les policiers dépêchés sur les lieux ont arrêté les deux hommes et découvert qu’ils transportaient 21 kilogrammes de haschisch, d’une valeur estimée à plusieurs centaines de milliers de shekels.

Les Syriens, âgés de 30 et 33 ans, doivent être déférés devant un tribunal mercredi afin de prolonger leur détention provisoire, a indiqué la police.

Les incidents de contrebande de drogue à la frontière avec la Syrie sont considérés comme relativement rares.

La tentative de contrebande a eu lieu après un autre incident inhabituel à la frontière syrienne cette semaine.

Des soldats israéliens patrouillent la barrière frontalière avec la Syrie, dans le sud du plateau du Golan, le 29 janvier 2023. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

Deux Syriens armés se sont approchés de la frontière israélienne dans le sud du plateau du Golan dimanche. L’un d’eux a été abattu par les troupes et le second a pris la fuite. Selon l’enquête préliminaire de Tsahal, les deux hommes étaient probablement des chasseurs et ne tentaient pas de mener une attaque à la frontière.

Il y a quelques semaines, Tsahal a déclaré que les troupes avaient arrêté cinq suspects qui avaient traversé le territoire israélien depuis la Syrie. En décembre, deux incidents similaires se sont produits.

Bien que Jérusalem et Damas restent en état de guerre, les Syriens blessés dans le conflit civil sanglant du pays qui parviennent à la frontière ont pu bénéficier de soins médicaux de la part de l’État juif.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.